Stranger Things - Suspicious Minds, de Gwenda BondUn laboratoire secret… Un scientifique aux desseins sinistres… Une innocente prise au piège. Vous croyiez tout savoir des aventures de Terry Ives, la mère d’Onze ? Préparez-vous à découvrir l’impensable en dévorant la préquelle de la série événement Stranger Things !

1969. Étudiante sur le petit campus d’une université de l’Indiana, Terry est bien loin des soubresauts qui secouent le pays, profondément divisé par la guerre du Vietnam. Mais quand elle apprend qu’on recherche de jeunes cobayes pour une étude gouvernementale menée dans la petite ville de Hawkins, elle se retrouve embarquée dans un projet inquiétant – nom de code MK Ultra. Camionnettes aux couleurs sombres, laboratoire caché au fond des bois, substances hallucinogènes administrées par des chercheurs muets comme des tombes… Terry, jeune et idéaliste, est bien décidée à lever le voile sur les manigances de l’inquiétant Dr Brenner.

Car derrière les murs du Laboratoire National de Hawkins, l’ampleur de la conspiration dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Pour relever le défi, il lui faudra l’aide des autres cobayes, devenus ses compagnons d’armes… à commencer par une fillette aux pouvoirs sidérants dont le nom est un simple chiffre, Huit. Terry et le Dr Brenner vont dès lors se livrer une guerre d’un genre nouveau, dont le champ de bataille n’est autre que le cerveau humain…

Vous aimeriez savoir comment Onze a bien pu venir au monde ? Stranger Things – Suspicious Minds lève le voile sur les événements qui précèdent la célèbre série des frères Duffer, et suit les péripéties de la mère de la jeune héroïne, embrigadée dans un effrayant programme de manipulation mentale.

Lumen – 439 pages – 17 euros.

Une histoire des plus intéressantes qui prend place dans l’univers de Stranger Things en tant que préquel de Onze et Terry…

Stranger Things ! Quelle série télévisée formidable, que j’ai adoré regarder. Cette création artistique est redoutable par l’ambiance très particulière qu’elle sait véhiculer et qui nous emmène dans une époque du siècle dernier qui ajoute encore une touche au dépaysement… Mais là, voilà qu’un roman est sorti sur cet univers, et je n’ai pas su résister à la tentation ! 😀

L’homme était au volant de sa voiture, noire comme la plus sombre des nuits. Le paysage était plat, comme dans tout l’Indiana. Il se dirigeait vers un portail grillagé, où une inscription l’informait du caractère réglementé des passages vers l’intérieur de cette zone protégée. Le garde à l’entrée se contenta de regarder le conducteur puis la plaque d’immatriculation avant de le laisser passer. Il n’était pas un inconnu, loin de là. Il se rendait d’ailleurs au laboratoire, et ses instructions étaient claires. Il espérait que le personnel qui travaillait avec lui aurait déjà tout aménagé selon ses convenances. Mais entre temps, un nouveau poste de contrôle se tenait devant lui. Cette fois-ci, ce fut un soldat qui l’accueillit. Ce dernier contrôla les papiers du conducteur en prenant soin de ne pas croiser le regard de son interlocuteur. Ce qui n’était pas tellement comme l’homme dans la voiture, qui prenait le temps d’observer les gens. En quelques secondes, il arrivait à les classer dans des catégories et même de juger de leur intelligence.

Il était souvent déçu. Une fois la première observation faite des personnes qu’il ne connaissait pas, ils perdaient très souvent beaucoup de valeur à ses yeux, les jugeant inintéressants. Le soldat venait d’accueillir le docteur Brenner, avant de jeter un regard vers la banquette arrière du véhicule. Il y avait là une très jeune fille de cinq ans. Le soldat lui demanda alors si c’était son enfant, mais le docteur n’en avait pas. Et plus que tout, il ne voulait pas répondre à cet homme qui posait trop de questions. Le projet qu’il dirigeait était hautement confidentiel et le lui fit remarquer. Une fois parvenu à passer le dernier poste, il put enfin rejoindre le parking du laboratoire. Là où des expériences étaient menées dans le secret le plus total, alors que la guerre du Viêt Nam faisait rage à l’autre bout du monde et que les Russes étaient déterminés à réaliser les mêmes expériences que ceux réalisées ici-même, au détail près qu’ils n’avaient pas à se dissimuler derrière des agences gouvernementales

Une intrigue qui débute au cœur d’une ambiance des plus mystérieuses et qui agit comme un page-turner des plus efficaces !

Ce roman est une pépite. Ni plus ni moins. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, surtout lorsqu’il s’agit d’une histoire tirée de l’univers d’une série télévisée. J’avais peur que tout soit bâclé et uniquement écrit dans le but de vendre et de tirer le maximum de bénéfices de cette licence prometteuse. Mais non, même pas ! Bon, alors si, ça marche puisque je l’ai acheté et je ne suis d’ailleurs pas le seul, mais là, franchement, c’est magnifiquement bien écrit et pensé. L’histoire est percutante autant qu’elle est immersive, et ce, dès les premières pages. J’ai tout de suite adhéré à cette ambiance étrange, qui règne tout autant que dans la série, et sur ce point, je trouve que du roman à la série, je m’y suis parfaitement retrouvé. Ce ne sont pas deux récits éloignés, ce sont deux récits qui se suivent l’un avec l’autre. Dès que le roman est achevé, on peut tout de suite se rendre compte que la série télévisée le poursuit avec brio.

C’est aussi en cela que j’ai adoré ce roman. Non seulement il est fabuleux, mais il m’a permis d’en connaître davantage encore sur les personnages de Onze, – même si je préfère l’appeler Eleven – mais aussi de sa mère, Terry, qui est franchement très très hyper mystérieuse dans la série télévisée ! Et hyper flippante en plus de ça, mais qu’est-ce qui n’est pas flippant quand on parle de Stranger Things ? Sans omettre le fameux Martin Brenner, docteur de son titre, qui manigance des expériences des plus loufoques pour parvenir à des fins particulières ! Mais là, le roman ne se suffit pas à lui-même. On en apprend pas suffisamment sur les intentions de Brenner et sur les enjeux de son expérience. On ne sait pas grand chose, à part les tests qu’il réalise sur ses sujets et qui se font toujours plus angoissants…

Stranger Things : Suspicious Minds est un premier roman officiel signé par Gwenda Bond. Vous vous doutez bien que je me suis renseigné, et oui, deux nouveaux romans sortent début juin sur cet univers ! Cette première histoire, qui marque la naissance de Eleven et son histoire familiale, est d’une atrocité sans pareil. Il devient difficile de ne pas poursuivre sa lecture tellement les événements s’enchaînent avec rapidité, balayant d’un revers de manche les moments inutiles à l’intrigue en réalisant de petits sauts temporels bienvenus. Je me suis ainsi retrouvé au cœur même de l’histoire, avec l’envie de ne pas en perdre une miette. À mesure que l’on progresse dans les pages, c’est l’angoisse qui monte et qui prend aux tripes, c’est le ressenti des personnages qui transparaît dans les pages et qui a percuté ma sensibilité. Ils sont dans la merde. Et ce n’est pas prêt de s’arranger. Ce roman est intense et d’une force émotionnelle exceptionnelle !

Ma note : 5/5

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It