Le récit à la fois fidèle et romancé de la guerre de Sécession américaine. Des lettres traduites avec soin, ponctuées de faits réels  et de courts chapitres pour entrer dans l’Histoire. Ce roman ouvre la possibilité de découvrir une guerre fratricide de l’intérieur, aux côtés des grands acteurs et des soldats.

1861 : la guerre de Sécession commence. À la Maison Blanche, un huis clos oppose Abraham Lincoln à la Mort elle-même. Le président doit mettre un terme au conflit au plus vite, mais aussi à l’esclavage, car la Faucheuse tient le compte de chaque mort qui tombe. Militaires, affranchis, forceurs de blocus, politiciens, comédiens, poètes… Traversez cette épopée pour la liberté aux côtés de ceux qui la vivent, comme autant de portraits de cette Amérique déchirée par la guerre civile.

Actusf Editions – 536 pages – 23,90 euros.
#ISBN9782366294774

Un livre immersif et émouvant qui entraîne dans une guerre sans merci au nom de la liberté !

J’ignorais pouvoir tomber sur ce type de lecture grâce à la sélection du PLIB 2020. J’ai été surpris par la thématique de ce livre. Il faut dire que je l’ai acheté sans même me demander de quoi il était question. Il fallait bien que je le lise, quoi qu’il en advienne ! Et ce n’est pas la quatrième de couverture, inexistante, qui aurait pu me mettre sur la voie. Tant qu’à faire, autant corser les choses ! Je trouve dommage de ne rien indiquer qui puisse aider les lecteurs à faire leur choix…

Mis à part cette contrariété, j’ai tout de suite été enchanté de pouvoir me mêler à la vie de grandes personnes. De ceux qui ont contribué à cette guerre, des deux côtés, qu’ils soient de l’Union ou de la Confédération. Il est vrai que je ne connaissais rien de cette partie de l’Histoire des Etats-Unis. Et comme je suis assez friand de savoir, ma curiosité a fait le reste. Cette lecture pourrait bien me convenir. 😛

Un récit clair et détaillé des événements survenus pendant la présidence d’Abraham Lincoln.

Je ressors étonné positivement de cette lecture. J’ai vite pris mes repères dans cette histoire, grâce aux nombreux personnages par lesquels on aperçoit des morceaux de cette guerre. Je trouve le concept de ce livre assez intéressant. On y découvre des lettres, dont la plupart sont issues de contenus réels, ainsi que des tracts historiques, le tout intégré entre des chapitres romancés, fidèles à l’Histoire.

Ce découpage permet de passer facilement d’un camp à l’autre, même si l’Union reste majoritairement mise en avant dans cet ouvrage. J’ignore la raison. De même, entre le front de l’est et de l’ouest, les avancées des soldats et les décisions des gradés sont décrites avec clarté. Difficile de tout mettre en ordre et de rendre tout cela lisible et compréhensible, pourtant, le pari est réussi.

Des tranches de vies, des émotions et des scènes guerrières !

Ce livre partage avant tout l’aventure humaine des soldats, de ceux qui se sont rendus sur le front pour combattre leurs confrères, portés sur une idéologie différente. Je suis assez surpris du manque d’élément sur le déclenchement de la guerre de Sécession en elle-même. J’aurais aimé en savoir un peu plus. On entre presque tout de suite dans l’action, lorsque les troupes des camps rivaux sont déjà massées aux frontières.

Comme tout livre historique, j’ai été frappé par l’horreur, mais aussi par l’humanité qui règne au cœur des combats les plus terribles. Cette guerre représente un combat pour la liberté. Pour l’Union qui désire abolir l’esclavagisme, et pour la Confédération, qui désire conserver les acquis tels quels et poursuite la traite des esclaves. Certaines scènes sont glauques, même si elles sont assez rares. L’auteur protège son lecteur des atrocités de la guerre, comme s’il ne voulait que véhiculer des informations pour partager son savoir et le transmettre.

Je pense à ces chapitres émouvants, où des esclaves gagnent leur liberté, à ces combats où la fraternité prend le dessus malgré les idéologies différentes. Parfois, il faut simplement se battre pour sa terre natale, même si le cœur n’y est pas. Parfois, les prochains combattants sont tirés au sort parmi le peuple. Seuls les plus riches peuvent y échapper en versant une solde, qui les éloignera du front. On pénètre dans la crainte de toutes ces personnes de devoir un jour se battre.

L’Histoire intense, difficile, pour mettre un terme aux maîtres et aux esclaves !

Ce livre révèle des destins, de toutes natures. De ces généraux qui font tout pour retarder les batailles, de ces familles déchirées par des idées opposées, de ces gens du peuple qui combattent et de ceux qui observent les combats comme s’ils regardaient un film à la télévision. Il y a aussi cette présence, immatérielle, mystérieuse, dont je n’ai pas su déceler la nature exacte. Une petite touche de fantastique qui parsème ce récit, pour matérialiser un événement bien marquant de chaque vie humaine.

Ce livre interpelle et remet les idées en place. Pour moi, qui n’ait jamais connu la guerre, ce type de lecture permet de se rendre compte, de s’interroger. Se battre pour remporter le droit d’être libre, peu importe sa couleur de peau.

Ma note : 4/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles