Zoom

Zoom sur les Fictions Sonores – Partie 1


Il y a différentes manières de raconter une histoire et de la partager à son public. Sur ce blog, je suis actuellement penché sur la sphère littéraire, qui est la plus vaste et la plus complète. Bien sûr, il y a le format vidéo, que l’on retrouve sur le web ou dans les salles de cinéma. Mais une toute autre perception existe elle aussi, sous forme sonore. Bien mieux – je trouve – que les livres audio, les fictions sonores, quant à elle, nous ouvrent un champ visuel intense. Avec ses acteurs, ses effets sonores et l’ambiance palpable qui y règne, on se sent d’autant plus entraînés dans l’univers qui nous ouvre ses portes…

D’où vient la fiction sonore ?

D’abord apparue sous le nom de feuilleton radiophonique, la fiction sonore se diffusait sur les ondes FM. Le concept était alors très simple : scinder une histoire en plusieurs épisodes, dans le but de les écouter les uns à la suite des autres. Le tout, évidemment, sous format audio. Dans tous les cas, la création peut être écoutée et téléchargée gratuitement.

C’est au cours des années 2000 que la fiction sonore va connaître son premier succès. John Lang va créer Le Donjon de Naheulbeuk, une saga audio fantasy qui reprend tous les clichés habituels de ce genre. Largement inspiré des Deux minutes du peuple, sketches audio diffusés à la radio lors des années 1990, l’aspect humoristique va devenir la marque de fabrique de cette nouvelle fiction sonore.

Suite à cela, un autre créateur, JBX, fera son apparition quelques années plus tard, en 2004. Surfant sur la nouvelle vague de la fiction sonore, il va fonder Reflets d’Acide, une saga audio qui s’avère être une parodie d’un jeu de rôle nommé Reflets d’Acier. Prenant également l’humour comme appui, l’histoire prend place dans un univers médiéval-fantastique.

L’univers de la fiction sonore va commencer à se démocratiser et des fans vont vouloir créer leurs propres sagas. Pour les rassembler en une seule et même communauté, le Netophonix va voir le jour. Il est encore aujourd’hui, la référence en ce qui concerne les fictions sonores. Il recense les sagas, aide à leur création et conçoit des événements spéciaux. Le plus connu étant le calendrier de l’avent, où, chaque jour du mois de décembre, un épisode en one-shot – que l’on peut appeler mono – est disponible à l’écoute.

Les fictions sonores à découvrir !

On va débuter par les sagas phares, comme celles évoquées dans la partie précédente. Encore aujourd’hui, elles demeurent des incontournables et possèdent des qualités difficilement imitables.

Le Donjon de Naheulbeulk

J’ai pu en passer du temps à écouter et réécouter cette fiction sonore ! C’est celle que je qualifierais d’emblématique. Non seulement grâce à son intrigue très fantasy, mais aussi avec son lot de clichés – le nain près de ses sous, qui hait les elfes et adore boire des bières dans une taverne – et de dérision. Côté histoire, un groupe d’aventuriers est à la recherche de la douzième statuette de Gladeulfeurha. Ils se trouvent alors devant un château, et c’est là que leur quête va débuter. Le scénario en lui-même n’est qu’autodérision, ce qui ne veut pas dire qu’il est vide de sens.

« Il est écrit dans les tablettes de Skélos que seul un Gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes enroulées dans du jambon ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l’accomplissement de la prophétie. »

Découvrez le Donjon de Naheulbeuk !

Reflets d’Acide

Un peu sur le même thème que la saga précédente, Reflets d’Acide est une intrigue qui se déroule dans un univers médiéval-fantastique. Elle a pour origine un Jeu de Rôle, Reflets d’Acier. JBX, le créateur, met un malin plaisir à construire des passages rédigés uniquement en alexandrins – comme si ce n’était pas déjà difficile de monter une fiction sonore de toutes pièces… 😛

Bref, tout commence dans la ville de Maender-Alkoor, qui se situe sur une île, au cœur d’un volcan qui abrite un lac. Wrandrall, un semi-démon, va partir à la recherche de compagnons d’aventure dans une taverne. Il a en sa possession un parchemin qui recèle bien des mystères : un souterrain secret qu’il compte bien visiter.

Découvrez Reflets d’Acide !

Adoprixtoxis

Avec un genre un peu différent, on se retrouve ici dans le space-opera. Point de fantasy avec ses habituels clichés, l’intrigue démarre dans l’espace, où un vaisseau cargo est en péril. Une équipe de sauvetage est envoyée pour tenter l’impossible. Mais tout ne va pas se passer comme prévu, et un trou noir pourrait bien faire voler leur plan initial en lambeaux… Toujours sur le ton de l’humour, nous voilà partis dans le vide angoissant de l’espace.

C’est une saga terminée, qui s’est achevée avec le dix-huitième épisode. Une seule saison existe, et il n’est pas prévu de suite depuis 2009.

Découvrez Adoprixtoxis !

Les Aventuriers du Survivaure

Knarf, créateur de cette fiction sonore, n’est pas un inconnu de la scène audio, puisqu’il a collaboré à la saga du Donjon de Naheulbeuk. Se lançant dans sa propre aventure, l’intrigue se rapproche sur certains points, avec même quelques clins d’œil. Ici, encore du space-opera, situé dans un futur très lointain.

Les Krygonites, des extra-terrestres, en veulent à la Terre et au consortium multi-planétaire qu’elle dirige. Pour les vaincre, une seule solution : créer une arme secrète capable de les anéantir sans laisser de traces. Mais pour cela, il leur faut un matériau rare, le Hilarium lourd, qu’on ne trouve que sur la planète Mulhiari. Évidemment, pour parfaire l’histoire, l’équipage envoyé pour mener à bien cette mission se voit affublé d’un des pires vaisseaux du spatioport : le NHL2987 Survivaure. Et leur départ ne va pas passer inaperçu… 😛

C’est une saga achevée depuis 2014, à l’épisode dix-sept.

Découvrez Les Aventuriers du Survivaure !

La suite au prochain épisode…

On se retrouve dans un second article pour évoquer des fictions sonores beaucoup plus récentes, humoristiques comme sérieuses. Oui, les sagas sérieuses existent, et vous ne serez pas déçus du voyage ! 😀

Zoom
Zoom sur les Fictions Sonores – Partie 2
Zoom
Zoom sur la science-fiction
  • Oh mince, ton article m’a replongée quelques années en arrière (il y a presque 10 ans en fait, gloups x) ), quand un ami suuuper fan du Donjon et de Reflets d’Acide m’avait totalement convertie à ces fictions sonores et qu’on passait notre temps à réciter certaines parties. Je crois que je connais encore par cœur l’introduction de « Gertrude, barbare simerienne de niveau 1 » dans l’épisode 1 de Reflets d’Acide, d’ailleurs 😀 Tu m’as donnée envie de réécouter tout ça, voire même d’en essayer de nouvelles !


    • C’est sûr que ça nous rajeunit pas ! Mais je trouve que ce format audio vieillit plutôt bien.
      Je me souviens davantage du Donjon pour ma part. Selon mes goûts de l’époque je pense. 😉
      Il y a pas mal de nouvelles fictions sonores, donc pourquoi pas en rester de nouvelles justement. =P
      Faut que je bosse sur mon prochain article d’ailleurs.


Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.