Transcendance : Vol.1 Éruptions, de Michaël RiveciQuelques heures avant de s’envoler pour une nouvelle vie et laisser derrière elle un lourd passé, Léa Ringhetti assiste à une série de catastrophes naturelles sans précédent. Des éruptions solaires d’une intensité inégalée frappent la Terre de plein fouet, détruisant toute technologie et provoquant un cataclysme planétaire. Au milieu d’une civilisation à l’agonie, Léa, ainsi que d’autres survivants, développent rapidement de prodigieuses aptitudes aussi effrayantes qu’incontrôlables. Symbolisent-ils la prochaine ère de l’histoire humaine ou ne sont-ils que les jouets d’une mystérieuse secte prétendument capable d’anticiper cette soudaine apocalypse ? Plongez dans ce roman de science-fiction, entre fin du monde et paranormal

Librinova – 303 pages – 2,99 euros au format ebook.

Une quête inéluctable qui va bouleverser des existences et anéantir le monde tel qu’il était…

Je tiens tout d’abord à remercier Librinova, qui sont venus me proposer cette lecture. J’ai été tout de suite intéressé par ce roman catastrophe qui ne laisse rien présager de bon dans ce monde, pour tous ceux qui y vivent. C’est avec un genre prétendument post-apocalyptique et fantastique que l’auteur nous emmène dans une histoire où l’extraordinaire rencontre une réalité cartésienne qui s’effrite pour ne plus rien en rester.

Léa Ringhetti a vécu une vie amoureuse compliquée. Son compagnon, violent, lui faisait subir des sévices et des humiliations qu’elle ne pouvait plus supporter. Au lieu de fuir cette situation, elle a cherché à se refermer sur elle-même pour encaisser chaque nouvelle épreuve. Elle était en colère contre sa propre personne, jamais elle n’aurait dû tolérer ce genre de transgression dans son existence. Ces souvenirs lui laissent encore un goût amer, même si cela fait plus d’un an qu’elle a été laissée pour morte dans son ancienne cuisine… De ses affaires, il ne lui reste qu’une seule et unique valise dans laquelle elle mise tous ses espoirs d’une vie future resplendissante de joie et de bonheur. Pour Léa, cette journée symbolisait la fin de sa routine habituelle. Sa dernière journée de travail allait s’achever ce soir et elle pourrait enfin partir loin, vers d’autres contrées, pour reprendre sa vie en main, loin des horreurs de son passé.

Victor Dalaëm était son covoiturage. Léa était étonnée de voir son collègue arriver à bord d’une voiture vieille comme le monde, alors qu’elle était habituée à le voir arriver à bord d’un SUV plutôt récent. Selon les dires de Victor, sa voiture refusait de démarrer et il s’était rabattu sur la voiture de sa compagne, Barbara, pour pouvoir assurer son trajet. Il laissait entendre une théorie farfelue, celle selon laquelle, tout d’un coup, tout l’électronique avait cessé de fonctionner.

Léa voguait entre le présent, dans la voiture avec Victor, et son passé peu enviable qui l’avait emmenée jusqu’à l’hôpital tellement les atrocités commises ont été d’une rude violence. Elle se pose des questions, à savoir si tout redémarrer de zéro était réellement un bon choix, ou une pure lubie adolescente qu’elle allait amèrement regretter. Sur leur route, l’atmosphère était étrange. Seuls les véhicules récents étaient en panne et bloquaient les voies. Même de petits appareils du quotidien répondaient absents : téléphones portables et montres n’affichaient plus rien sur leurs écrans. Le lien s’établit rapidement dans leurs têtes. Les éruptions solaires évoqués aux journaux télévisés pourraient-ils être à l’origine de toute cette pagaille ?

Bientôt, les catastrophes sérieuses n’allaient pas tarder à débuter

Des personnages intrigants côtoient une histoire post-apocalyptique étonnante !

J’ai été ravi de pouvoir découvrir une intrigue qui sait allier post-apocalypse, surnaturel et une certaine dose de magie. Les catastrophes que vont subir les habitants de notre planète dans ce roman est loin de rappeler un havre de paix où le bonheur règne en maître. Tout va crescendo vers les abysses de la terreur et de l’effroi. L’aspect paranormal est largement développé, et fait écho à cette étrange magie décrite dans ce récit – qui m’a d’ailleurs fait penser aux pouvoirs développés par les enfants dans la saga Autre-Monde de Maxime Chattam. Les survivants disposent de pouvoirs étonnants et dont la source peut nous interroger sur nos propres vies et la façon dont on la mène. Transcendance est aussi un roman qui prête à réfléchir sur des sujets tels que la technologie moderne – et notre vulnérabilité face aux assauts de notre étoile sur nos systèmes électroniques – et sur l’humanité en règle générale, de nos aspirations à la souffrance, en passant par les cultes sectaires et l’emprise de leurs manipulations malsaines.

Tout au long de cette lecture, les personnages principaux, composés de Léa, Victor et Alex Sorrentz – qui fera très vite son apparition. Léa est admirable par sa ténacité et sa force de vivre, alors que rien ne laissait présager une telle dernière journée de travail, sa vie comme celle des autres va s’en trouver largement chamboulée. Victor est un homme à la carrure imposante, grand et carré, il sait jouer de sa puissance physique tout en étant altruiste. Alex Sorrentz est un personnage beaucoup plus étrange. Son travail l’a emmené dans les méandres du mal et ses légers problèmes mentaux n’ont pas joué en sa faveur… Il est toutefois très touchant et profite d’un courage à toute épreuve. D’autres personnages viendront renforcer leur petite troupe, avec leurs particularités respectives qui vont donner un nouvel élan à cette histoire.

Tout comme les protagonistes, les décors dans lesquels ils évoluent en brillent pas par leur ambiance. Certains personnages vont s’avérer parfois effrayants et glauques, à l’instar de l’environnement qu’ils vont parcourir. Les descriptions permettent de s’immiscer dans ce roman sans aucune difficulté, avec une visualisation parfaite des décors imaginés par l’auteur. J’ai apprécié les nombreuses idées travaillées et la qualité des personnages, seules les péripéties, au cœur de ce récit, manquaient légèrement de suspense pour raviver la curiosité et l’envie de se fondre davantage dans l’intrigue. Les émotions sont véhiculées avec brio, tout comme le ressenti des personnages dans les différentes scènes fortes. C’est une lecture très humaine, à l’ambiance lourde et particulièrement sombre, qui contraste avec la beauté intérieure des protagonistes, qui mérite d’être découverte !

Ma note : 4/5

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It