La curiosité est un vilain défaut, parfois. Les Time Riders ont enfin un nouveau domaine, situé à Londres. Leur mission a été redéfinie, si bien qu’ils peuvent arpenter le temps beaucoup plus librement qu’auparavant. Pour tromper l’ennui, ils décident de se rendre au moment du grand incendie de Londres, en 1666. D’une simple balade touristique, tout va basculer…

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission¬: empêcher que les voyages dans le temps ne modifi ent le passé. et ne détruisent notre monde. Piégés à Londres lors du grand incendie de 1666, Liam et Rashim échappent aux fl ammes en embarquant sur un navire pirate. Parviendront-ils à survivre assez longtemps parmi ces hommes sans pitié pour que Maddy et Sal puissent les sauver ?

Nathan – 432 pages – 15,95 euros (broché).

Un septième tome de haut vol qui nous entraîne dans le monde de la piraterie !

Que dire, que dire, à part que j’ai dévoré cet opus comme les deux précédents, avec la même fougue. C’est ce que j’apprécie avec ce type de scénario : tout peut se produire, n’importe quand. L’auteur sait user de ce stratagème pour concevoir des histoires toutes aussi créatives et intéressantes les unes que les autres.

Dans Les Seigneurs des Mers, Liam et Rashim vont contourner les problèmes pour les prendre à bras le corps. Ils vont devenir des pirates réputés pour laisser une trace dans l’Histoire, et permettre aux filles de venir les retrouver. Il va sans dire que cette envie de devenir pirate n’était pas prévue initialement, comme quoi tout peut survenir.

Une intrigue haletante, en plus d’être enrichissante !

Parfois, Alex Scarrow saupoudre ses textes avec une petite touche de savoir, ce qui est le cas ici. De petites notes historiques pour se rendre compte avant que tout ne soit modifié par nos voyageurs temporels.

En plus de cette intrigue de piraterie, on retrouve, dans le même temps, d’autres intrigues, qui concernent Sal et Maddy. La recherche de la vérité les concernant fait toujours partie des priorités. C’est au tour de Sal de vouloir comprendre son passé, et surtout de mettre le doigt sur l’origine de ses souvenirs.

En somme, un texte de qualité qui ne laisse pas indifférent. Entre humour et humanité, ce septième tome laisse ses marques !

Ma note : 4,5/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles