Prudence vivait une vie presque tranquille dans le Bas-Monde. Elle devait ses connaissances à son maître, qui perdit la vie au cours d’un meurtre sanglant. Prudence venait alors de tout perdre. C’est un membre de la famille de son maître qui hérita de la demeure. Mais Prudence réussit à prendre les rênes et à proposer ses services de guérisseuse. Les habitants du village avaient besoin de ses services, même si ils le lui rendaient assez mal. Jusqu’au jour où elle fut enlevée par des pirates. Elle entra de force à bord de l’Héliotrope.

“Quatre siècles après la Grande-Fracture, les habitants du Bas-Monde traversent une ère obscure et rétrograde, tandis que le Haut-Monde, figé depuis l’extinction des Alchimistes, demeure inaccessible et fait l’objet de tous les fantasmes.
Originaire du Bas-Monde, Prudence vit en paria car elle voit l’avenir en rêves.
Une nuit, son village est attaqué par des pirates du ciel. Enlevée et enrôlée de force à bord de L’Héliotrope, un navire volant à la sinistre réputation, la jeune orpheline découvre un nouvel univers, celui du ciel et de ses pirates. Prudence fait la connaissance des membres de l’équipage, qui ne tardent pas à lui révéler leur secret : ils détiennent un indice, menant à une série de « clefs » disséminées dans le monde qui permettrait de retrouver la cité des Alchimistes…”

Gulfstream – 384 pages – 17 euros (broché).

Un premier tome qui nous emmène à l’aventure, au détour d’îlots flottants et de monstres mécaniques !

Je ne remercie clairement pas Instagram, qui a osé me défier ! De ce fait, j’ai dû me procurer ce livre de toute urgence. Oui, parce que forcément, dès qu’on parle de steampunk, je me dois d’être à proximité pour m’emparer de toutes les lectures possibles et imaginables ! Grâce à Instagram, ou pas, vous avez l’opportunité de pouvoir découvrir cette chronique de haute voltige.

Si vous voulez m’aider à me venger, allez spammer ce blog de toutes vos forces !

Haute voltige comme ce premier tome d’ailleurs, qui réserve pas mal de belles surprises tout du long. Cette lecture s’adresse à un public jeune, mais convient tout aussi bien à l’enfant que je suis encore, malgré mon quart de siècle bien entamé. J’ai été ravi de pouvoir découvrir un monde de ce type, avec ses îles volantes, ses bateaux flottants et toute cette piraterie qui s’immisce avec brio dans ce mélange des genres entre steampunk et fantasy.

Un monde qui ferait presque penser à Avatar, avec des personnages beaucoup moins bleus !

Je suis un adepte du cinéma de qualité, donc forcément, quand on pense île volante, on pense évidemment à Avatar. Non, pas vous ? Bref, tout ça pour vous dire que le dépaysement est garanti. Prudence, notre héroïne, a été arrachée de force à sa vie saine et paisible, qui l’ennuyait au plus haut point, tellement les autres habitants du village la traitaient comme une malpropre, tout juste prête à exercer son métier de guérisseuse. C’est une jeune femme menue, qui s’avère être adorable dès les premières lignes. Elle ne bronche pas et fait avancer l’histoire sans causer de tord à quiconque. C’est un personnage simple et efficace comme je les aime. Tout est dans la délicatesse d’ailleurs. Je me suis posé des questions quant à son avenir sur l’Héliotrope, aux côtés d’un équipage de pirates masculins.

Et alors oui, en effet, les pirates ont un code d’honneur, bien plus élaboré que ceux des marins liés à des états. J’aurais été un peu déstabilisé si l’histoire aurait pris une tournure un peu plus malsaine. Alors tout va bien ! J’ai été impressionné par la beauté des îles flottantes et par les bateaux flottants, même si l’auteure ne divulgue pas trop de détails à leur égard. De même, l’aspect steampunk se révèle être un arrière-plan. Le genre est présent, sans trop interférer avec l’histoire. Certains personnages portent des membres mécaniques, alors que des inventions de haute technologie ont la place belle au cœur des navires et de quelques objets d’exception dont on s’arrache les qualités.

Un voyage et une chasse au trésor digne de toute histoire de pirate !

Il a fallu un léger temps pour que l’histoire se mette en place et que la fameuse chasse au trésor s’amorce. Ce n’est pas pour autant que l’ennui pointe le bout de son nez au cours des premières pages. Je n’ai pas ressenti de manque de rythme, même si je n’ai pas été enthousiasmé par les scènes sportives. C’est, pour moi, la partie la moins intéressante. En ajoutant à cela quelques facilités scénaristiques, vous avez mon avis en ce qui concerne les zones troubles de cette lecture !

Il y a tant de points qui m’ont interpellé que j’ai envie de découvrir la suite de cette histoire. Surtout en ce qui concerne Gareth, l’astronome à bord de l’Héliotrope, et son observatoire qui m’a l’air franchement agréable ! Oui, j’ai été un peu déçu de ne pas avoir pu le parcourir, histoire d’observer quelques étoiles.

Cette lecture ne manque pas de pep’s et de zestes piquants ! Même si l’intrigue s’avère être assez linéaire, elle a su m’embarquer avec elle dans ses complots et ses tactiques militaires. Les conflits ne font que progresser, alors que les pirates attirent les ennuis. J’ai été enveloppé dans une bulle de mystère et de magie. Alors pourquoi ne pas se lancer dans le vide, en espérant qu’une barque flottante vous rattrape ? 😛

Ma note : 4/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles