L’État islamique a fait la une des journaux il y a quelques années. C’est là que les persécutions ont commencé sur les populations arabes vivants dans la région du Sinjar. Les Yézidis seront les premières victimes des djihadistes. Une vie d’horreur attend Amal et Mina, encore mineures, qui vont essuyer de plein fouet les revendications de ceux qui les considèrent comme adeptes d’une secte satanique.

2 août 2014.

L’État islamique envahit la région du Sinjar. Ses habitants, les yézidis, considérées par les djihadistes comme les adeptes d’une secte satanique, sont contraints de fuir pour échapper a un génocide. Mais la plupart sont capturées : les hommes sont exécutés et les femmes réduites à l’état de sabaya, des esclaves sexuelles.

Ce jour-là, Amal, 16 ans, et sa demi-sœur Mina, 17 ans, voient leur vie basculer. Si Amal réussit à échapper au massacre, Mina, elle, est vendue a l’acheteur le plus offrant. En apprenant le funeste destin de sa sœur, Amal s’engage alors dans une Unité de Défense composée de femmes pour lutter contre Daech. Son seul but : sauver Mina.

Scrineo – 320 pages – 16,90 euros.
Date de sortie : 10 juin 2021.

Un roman bouleversant sur le destin de deux sœurs au cœur des combats

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. C’est un roman poignant que j’ai reçu, qui traite d’un sujet peu banal et éloigné de mes préoccupations quotidiennes. C’est le genre de lecture qui permet de se remettre en place et de comprendre les enjeux d’autres populations à travers le monde.

C’est donc une histoire pleine et intègre que nous présente Catherine Cuenca. Elle raconte sans faux-semblants et sans tourner autour du pot : les scènes sont authentiques, dans toute leur douleur et leur difficulté. Les moments de joie le sont, tout comme ceux où seul l’espoir de s’en sortir un jour permet de supporter les violences.

Le fait qu’on entre dans la vie de deux sœurs ouvre la voie à deux intrigues : l’une est enlevée et reléguée au rang d’esclave, tandis que l’autre va jouer des coudes pour retrouver un semblant de liberté et chercher à combattre, tout en relevant le rôle des femmes dans des pays où elles n’ont quasiment aucun droit.

Ce livre aurait pu figurer dans la collection des romans engagés, avec sa thématique et les valeurs promues par les personnages principaux. La guerre, les combats, la mort qui rôde, les trahisons, la peur, l’angoisse qui empêche certains d’aider les autres et qui les pousse au dénoncement, la perte de confiance, les viols, l’esclavagisme, etc…

C’est un roman fort et angoissant qui entre au cœur de la vie de ceux qui subissent et combattent au quotidien.

Ma note : 4/5

Vous pouvez retrouver cet ouvrage et bien d’autres sur la boutique de l’éditeur Scrineo !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles