Ryvenn – Tome 2 : Le Loup de Stony Point, de Jupiter PhaetonDeux mois.
Deux mois depuis que Catherine et ses acolytes ont mené une attaque de grande ampleur sur New York.Deux mois depuis que le président a fait son coming-out.
Deux mois depuis qu’Ari a demandé Ryvenn en mariage.
Deux mois depuis qu’elle sait que son père était un loup-garou.

Intégrée à la meute de Stony Point, Ryvenn a peur que chaque nouveau jour soit celui de sa transformation.
Que se passera-t-il alors ? Perdra-t-elle le contrôle ? Deviendra-t-elle un danger pour sa famille et ses amis ? Et si elle n’avait que ça en tête ? Car Ryvenn enquête également avec son alpha, Greg, sur une série de kidnappings de magiciens parfaitement orchestrés.

À ce rythme-là, l’empathe en vient à se demander si elle retrouvera un jour la vie paisible qui était la sienne… Car décidément, les ennuis ne font que la trouver.

Roman auto-édité – 302 pages – 15 euros.

Un second tome qui mêle habilement suspense et révélations, avec une bonne dose d’action !

Un grand merci à Jupiter Phaeton pour l’envoi de ce roman, c’est un plaisir de pouvoir lire et chroniquer ses romans, à l’instar du premier tome de la saga Ryvenn, et du premier opus de la série Akalie O’Lys, que je vous invite à découvrir si ce n’est pas encore fait ! Ce sont des romans efficaces, qui plongent tout de suite dans l’ambiance et qui s’avèrent rudes à lâcher tant que l’on a pas atteint les dernières pages (c’est une technique de l’auteure plutôt diabolique d’ailleurs) ! 😀

Ryvenn était accompagnée de Liam, Clarence, Nérim et Greg. C’est ce dernier qui enfonça une porte d’un coup d’épaule, alors que Ryvenn ressentait un sentiment de peur. Mais il n’était pas suffisamment fort pour que plusieurs personnes soient présentes. C’était quelqu’un de seul, situé derrière une nouvelle porte, qui semblait plus solide que la première. Greg n’avait pas réussi le même coup qu’à sa première tentative fructueuse, et c’est Ryvenn qui ouvrit la poignée pour enfin parvenir à trouver ce qu’ils cherchaient jusque là. Luc, huit ans, était assis sur une chaise, attaché et bâillonné, mais, heureusement, son état physique et sa santé n’étaient pas source d’inquiétude. Il était terrorisé, tout en ne sachant pas qui il avait en face de lui, et quelles étaient leurs intentions. C’est à Brooklyn, quelque part sur les docks, que le jeune garçon avait été abandonné. C’était un lieu à l’abri de tout, idéalement choisi pour ce genre de détention. Et malgré la rançon qui avait été versée, il ne demeurait aucune trace des ravisseurs, ils étaient comme invisibles et intraçables

Ryvenn devait se rendre au repas de fiançailles de Ari, son ami qui avait décidé autrefois d’être bien plus à ses yeux. Autrefois ? Quelques jours auparavant, pas bien davantage, mais qui avaient suffit pour que Ari se trouve une femme conquête ! Ryvenn n’en pouvait plus d’être séparée de sa famille, à cause de sa possible transformation pouvant se produire à n’importe quel moment. Elle devait constamment se trouver au sein de la meute de Stony Point, seuls les loups-garous pourraient lui apporter une assistance suffisante à l’instant où cela se produirait enfin… Et voilà que la promise de Ari faisait son entrée. Violette. Une brune à la taille fine, vêtue de soie. Heureusement pour elle, ou malheureusement, Ryvenn était avec Liam, son cavalier pour la soirée. Mais au fond d’elle, ce n’est pas avec lui qu’elle imaginait passer pareille soirée. Elle voulait prendre la place d’une autre, celle de Violette.

Ryvenn, c’est une jeune femme malchanceuse à l’histoire très prenante qui a aiguisé mon intérêt au fil des pages…

Tout comme le premier tome des aventures de Ryvenn et de ses amis, j’ai trouvé le récit habilement construit, l’intrigue simple à appréhender et la montée du suspense toujours plus intense à mesure que la fin de l’opus se précipite. J’ai senti cette montée en tension, qui revigore d’autant plus ce roman, qui était déjà très difficile à lâcher dès le départ ! Directement, l’auteure nous entraîne dans l’action et dans la continuité du premier tome avec l’enlèvement de Luc et l’enchaînement de l’enquête sur les disparitions inquiétantes et les demandes de rançon pour lesquelles on ne sait pour le moment encore pas grand chose. C’est dans une ambiance New Yorkaise très bien dépeinte – je dis ça, je n’y suis jamais allé, mais le récit vêtit un décor particulier que j’aime particulièrement – que l’auteure nous emmène dans la vie calme et paisible de Ryvenn. Calme dis-je ? Non, c’est vrai, que d’événements lui arrivent, à tel point qu’elle semble porter toute la poisse du monde sur elle. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle en baisse les bras, puisqu’elle apparaît comme le moteur de ce roman, combative et sans cesse prête à se démener pour parvenir à ses fins. Une héroïne en puissance, aux faiblesses inégalables !

Que d’action ! Et je ne peux pas dire que le début du Loup de Stony Point en manque. Des armes lourdes, la réapparition d’un personnage cruel et avide de vengeance que l’on croyait disparu, de nouveaux enlèvements et une enquête qui dérange ceux qui en sont les auteurs… Clairement, j’ai ressenti l’implication prenante dans laquelle s’étaient plongés Ryvenn et sa troupe de valeureux combattants pour tenter d’éveiller la vérité et de la faire émerger de cet océan d’incertitudes et de mensonges. Mais si ça n’était que ça ! Il y a tant de complots à mettre à jour et tant de choses qui ne vont pas se passer comme prévu – sinon ce n’est évidemment jamais drôle et trop prévisible ! Mais tout n’est pas uniquement extérieur à Ryvenn, puisqu’elle doit aussi faire face à ses propres démons intérieurs suite à la révélation titanesque de la fin du premier tome. Et elle pourrait bien être un danger potentiellement mortel pour tous ceux qui se retrouveront près d’elle au mauvais moment…

C’est dans une double vision de la vie que notre héroïne doit évoluer, et elle ne manque pas d’humour, dans toutes les situations, même les plus terribles ! Elle peut compter sur les liens indéfectibles qu’elle a bâti avec sa meilleure amie Cassie, capable de neutraliser ses ennemis, avec Leo et Aristote, mais aussi l’ensemble de sa famille. Ce n’est pas sans rappeler à quel point j’adore le personnage du Doyen, qui dirige l’école dans laquelle étudie Ryvenn, même si, cette fois, la palme va à Alvynn, le président de la nation dont une facette bien différente de lui a été révélée au grand jour. Et ses liens avec Ryvenn vont se révéler être intéressants ! Le Loup de Stony Point est un roman qui bouscule, qui met en avant la vraie nature de certains personnages et qui entraîne dans les abysses de cet univers qui allie magie et combats personnels. C’est aussi en cela que l’on reconnaît un bon livre, même ceux que l’on croit coupables de quelque chose de grave ne le font pas sans raison. Cette touche de profondeur apporte beaucoup de compassion et permet d’apprécier tout le travail qui a été réalisé sur la création des personnages. Et que dire de Ryvenn et de ses pouvoirs fabuleux ! Cette lecture, bourrée d’émotions, a été un délice que l’on peut dévorer sans hésitation !

Ma note : 5/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles