Le Puits des Mémoires - La Traque, de Gabriel KatzTrois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne.

Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver.

Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

Scrineo – 381 pages – 16,90 euros.

Une traque mêlée d’humour et de tensions

Le Puits des Mémoires est une trilogie fantasy écrite par Gabriel Katz. Cette série a obtenu le prix du meilleur roman francophone aux Imaginales en 2013, c’est dire !

Je qualifierais ce premier tome de véritable coup de cœur. Lorsqu’on prend connaissance du quatrième de couverture, on s’attend à une intrigue dense, voire indigeste. Une amnésie de trois protagonistes et un royaume à leurs trousses sur fond de violence et de magie noire. Et pourtant, c’est un roman extrêmement relaxant et agréable à la lecture.

L’histoire débute sur une ambiance étouffante, où la solitude règne en maître. Enfermés et transportés on ne sait où, quatre prisonniers amnésiques se retrouvent livrés à eux-mêmes grâce à l’accident de leur convoi. Seuls trois vont s’en sortir vivants, le dernier, dont on méconnait tout, leur importe peu. Seule la volonté de comprendre et de fuir au plus vite est alors présente.

C’est à la recherche de leur identité perdue qu’ils apprennent très vite à se connaître entre-eux. En effet, ils n’ont plus aucun souvenir de leur vie personnelle, seules subsistent des connaissances plus générales. Une nouvelle vie commence pour eux, à commencer par se trouver un nouveau patronyme. Ce sera Karib, Nils et Olen. Des traits de personnalités vont émerger et ils vont s’y accrocher pour tenter de rassembler des bribes de leurs anciennes vies…

Le style littéraire est fluide, ponctué de touches familières lors des dialogues. Ces derniers apportent beaucoup de fraîcheur au texte, si bien que quelques fou-rires peuvent se manifester ! Rares sont les romans qui y parviennent, surtout en évoquant des thèmes aussi durs comme l’amnésie et la violence.

Même si faire perdre la mémoire à ses protagonistes est vu et revu, « La Traque » est un cas à part, puisque cela fonctionne ! La psychologie des personnages est splendide et l’on s’y attache très vite. L’empathie éprouvée pour ces trois personnages malmenés y aidant en grande partie.

Les scènes sont claires et précises. Les combats et les ambiances sont les points forts de cet ouvrage. Je regrette seulement le manque de descriptions lors de la visite des différentes villes et villages. Même si on arrive aisément à s’en faire une idée, j’ai l’impression de toujours apercevoir les mêmes toits en ardoises et ses myriades de cheminées.

Le suspense, bien dosé, vous fera tourner les pages à une vitesse incroyable, tellement l’intrigue est prenante. Des personnages emblématiques feront leur apparition au cours de l’histoire. Il y a beaucoup de mystères et de légendes autour de certains, c’est exactement ce que je recherche d’un roman de fantasy : des histoires dans l’histoire. De quoi nous faire rêver encore davantage et renforcer la profondeur du texte.

Que demander de plus ? À part se plonger dans la suite de cette trilogie rafraîchissante où les tensions ne font que commencer…

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It