Pour un sourire de Milad, de Silène EdgarC’est l’histoire de Thisbé qui tente de trouver sa place au lycée, loin de sa jumelle, Juliette.
C’est l’histoire de Milad qui cherche la sienne en France, après un long périple douloureux depuis la Syrie.
C’est l’histoire de Thisbé qui veut aider Milad à retrouver le sourire.
C’est l’histoire d’un premier amour, qui va tout changer.

Scrineo – 320 pages – 14,90 euros.

Une histoire émouvante et terriblement réaliste qui traite de sujets brûlants et pourtant si loin des préoccupations quotidiennes…

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. Cette lecture est pour moi plutôt inhabituelle, et l’aspect de la couverture, tout comme la quatrième de couverture, m’ont de suite fait penser à une romance. Bien heureusement pour moi, j’ai été agréablement surpris par la tournure de l’intrigue et par les sujets abordés qui m’ont fait passer d’idées pressenties à une réalité bien plus réjouissante ! 😀

Tout en regardant la cour du lycée à travers la fenêtre, la beauté des feuilles automnales lui font penser à tout autre chose. Elle a envie de s’évader, de rejoindre la nature qui offre, par la maladresse du réchauffement climatique, un bel été indien. Une balade en forêt ou une petite marche sur la plage, voilà des idées qui ravivaient en elle la passion. Mais, voilà, la réalité était glaciale, nous n’étions que mardi, et il fallait encore attendre quatre jours avant d’atteindre le week-end. Peut-être que l’ombre d’une sortie en famille planerait. Si sa sœur le désirait et que ses parents se mettaient d’accord, il serait envisageable de sortir avec ma famille au complet et de profiter ensemble. Il faudrait aussi que le temps soit de la partie. Autant dire que les chances de réunir toutes les conditions étaient bien minces… Elle songeait déjà aux vacances, alors que les cours venaient de reprendre il y a quatre semaines. Encore une douche froide.

Elle ressentait toujours cette appréhension avant les vacances, celle d’être surmenée par les devoirs que les professeurs laissaient pour ne pas que leurs élèves s’ennuient. Ce qui n’arrivait pour ainsi dire jamais en ces périodes de détente. Son entrée au lycée lui était difficile, les études lui semblaient beaucoup plus complexes qu’au collège ! Mademoiselle Labille, sa prof de français, venait de distribuer un poème d’Apollinaire. Mais elle n’arrive pas à se concentrer sur le travail, et c’est sa voisine de classe, Sonia, qui est aussi son amie, qui lui donna un coup de coude pour tenter de la raisonner. L’effet de concentration ne dura pas bien longtemps, et elle laissa de nouveau son regard divaguer. Elle aperçut alors le proviseur adjoint qui accompagnait un élève qu’elle n’avait jamais vu. Et voilà qu’elle se mit à se poser tout un tas de questions sur ce garçon mystérieux…

Ce sont des personnages exceptionnels qui entrent dans cette intrigue pleine d’émotions et qui ne laisse pas indifférent !

Ce roman est un déferlement d’émotions à lui tout seul. Porté par des personnages forts attachants, il se révèle être un page-turner puissant où il faut lutter pour pouvoir s’en dépêtrer ! J’ai été agréablement surpris par les sujets de ce roman, et par l’avant-propos de l’auteure qui m’a mis en confiance avant même d’entrer au cœur de l’histoire. L’histoire d’amour qui est décrite est beaucoup moins importante que ce à quoi je m’attendais. Tant mieux pour moi, puisque je n’aime pas tellement les romans à l’eau de rose ! J’étais ravi de découvrir une intrigue de cette qualité, rédigée avec un style d’écriture accessible à tous. Je me suis donc mis à dévorer ce roman à toute vitesse, en compagnie de Milad et de Thisbé, ainsi que de ses amis et de sa sœur. Je me suis pris au jeu de cette histoire aux atours réalistes, qui résonnent comme un témoignage, avec des scènes fortes et riches en émotions qui mettent le lecteur face à des événements qui paraissent lointains mais qui ne le sont pas tant que ça…

Cette histoire m’a légèrement fait penser à Là-bas tout ira bien, un autre roman publié chez le même éditeur qui traite également du sujet de l’immigration. C’est d’ailleurs l’aspect prédominant de ce roman, où pas mal de situations que vivent certains jeunes se précipitent et se recoupent. L’émigration de Milad, qui a fui son village syrien pour tenter une vie meilleure aux côtés de sa mère et de sa sœur Yasmine. Dans le même temps, ce sont les aventures de Thisbé que l’on suit avec attention. Elle va se nouer au destin de Milad pour en connaître davantage sur ce garçon mystérieux qui débarque au lycée. Mais ses problèmes personnels vont aussi prendre une place prépondérante dans sa vie familiale. Cette double existence entre sa vie de famille qui se déchire et le bonheur de Milad va lui permettre de gérer ses sentiments et de comprendre quelles sont ses priorités. Face aux réels problèmes de Milad, elle se rend compte que les siens ne sont pas aussi graves. C’est de cette façon que Thisbé prend en maturité bien plus vite qu’un lycéen ayant une vie et des connaissances ordinaires.

J’ai beaucoup apprécié certains dialogues entre les personnages. La critique est facile envers les autres étudiants, mais comme ils n’ont pas vraiment tort, je n’ai pas pu les blâmer. J’ai trouvé que les personnages étaient d’une authenticité sans égale. Milad est un jeune homme plein de vie, mais pour lequel subsistent encore les affres de la guerre et toutes ses conséquences. C’est autour de ce protagoniste qu’une petite touche de fantastique vient se greffer au roman, une touche qui apporte son lot d’émotions et rend certaines scènes plus fortes encore. Pour un sourire de Milad est une histoire qui s’ancre dans un réalisme saisissant, qui s’appuie sur des éléments historiques précis. Je suis ressorti de cette lecture avec des connaissances supplémentaires sur les conflits armés qui ont touché la Syrie, qui m’ont aidé à y voir beaucoup plus clair. Ce roman est à la fois une ode à la joie et au bonheur, mais aussi une leçon de vie où l’égoïsme et la cruauté font partie du chemin…

Ma note : 5/5

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par 📚 Quentin Turquet (@blog_acaniel) le

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It