Pirates des Caraïbes : La revanche de SalazarLes temps sont durs pour le Capitaine Jack Sparrow : de redoutables pirates fantômes menés par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappent du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris !

Mettez les voiles vers une aventure épique, remplie d’humour, de suspense et d’effets spéciaux spectaculaires.

Réalisateur : Joachim RONNING / Espen SANDBERG

Personnages Principaux : Johnny DEPP – Jack Sparrow, Geoffrey RUSH – Capitaine Barbossa, Javier BARDEM – Capitaine Armando Salazar, Brenton THWAITES – Henry Turner, Kaya SCODELARIO – Carina Smyth Barbossa.

Durée : 2 heures 03 minutes.

Sortie au cinéma : 2017.

Le capitaine Jack Sparrow rattrapé par les événements de son passé…

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar est le cinquième épisode de la saga signée des studios Disney. En tête d’affiche, on y retrouve l’exceptionnel Johnny Depp qui incarne le rôle du capitaine Jack Sparrow. Il est accompagné de son éternel rival, le capitaine Barbossa joué par Geoffrey Rush. Venant accompagner ces deux personnages phares, le capitaine Salazar – Javier Bardem -, qui cherche à mettre la main sur Jack Sparrow pour assouvir sa vengeance. Henry Turner – Brenton Thwaites – désire libérer son père, Will, de la malédiction qui l’affecte et qui le lie à la mer en ne pouvant toucher terre qu’une fois par décennie. Enfin, Carina Smyth – Kaya Scodelario – souhaite partir en quête des traces de son père dans l’espoir de pouvoir le rencontrer.

Au cours de cette intrigue, tous les destins des personnages principaux convergent vers la même ambition : être en possession du trident de Poséidon. Ce dernier incarne la possibilité de régner en maître absolu sur les océans, mais ce n’est pas son seul pouvoir. Il en existe un autre, qui pourrait bien sauver toutes les personnes victimes des malédictions des océans.

Au commencement, le jeune Henry Turner vogue sur les mers dans l’objectif de retrouver le navire de son père, le Hollandais Volant. Prenant son courage à deux mains, il plongea jusqu’à atteindre le fond de l’océan et tomber sur le pont du bateau. Là, il s’entretient avec Will, en lui faisant part de son souhait : il désire que son père revienne vivre avec lui, ainsi qu’avec sa mère, Elizabeth Swann. Mais il est également venu avec une information importante à livrer à son père. Il a trouvé un moyen de rompre la malédiction qui pèse sur lui pour le faire revenir parmi eux pour de bon.

Pirates des Caraïbes : La revanche de Salazar

On retrouve ensuite Henry Turner âgé de quelques années supplémentaires à bord d’un vaisseau britannique. Ils arrivent aux abords du triangle des Bermudes et se dirigent droit dessus. Là-bas, ils vont rencontrer la mort incarnée par le capitaine Salazar. L’équipage anglais est décimé par l’assaut mené par le capitaine espagnol. Cependant, il laisse un survivant sur chaque navire qu’il attaque dans le but que celui-ci raconte son histoire. Ici, Henry Turner est chargé de faire passer un message au capitaine Jack Sparrow.

Pirates des Caraïbes : La revanche de Salazar

Sur l’île de Saint-Martin, on fait la rencontre de Carina Smyth qui est en prison, car considérée comme une sorcière à cause de ses connaissances scientifiques en astronomie qui effraient les habitants. Elle est condamnée et parvient à s’échapper. Au même moment, l’inauguration de la banque de Saint-Martin est en pleine célébration, alors que, dans l’ombre, l’équipage de Jack Sparrow met son plan à exécution dans le but de voler le coffre et son butin. Les événements qui vont suivre conduisent tous les personnages vers la quête du trident de Poséidon

Une suite étonnante pleine de surprises et d’effets spéciaux au poil !

Avec ce dernier volet en date de la série des Pirates des Caraïbes, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on s’en prend plein la vue. Le scénario ne permet pas une seconde de répit et les actions s’enchaînent dans un rythme effréné. Loin d’être une intrigue sans âme, on laisse la part belle aux personnages puisque l’on entre au centre du passé de Jack Sparrow en lien avec le capitaine Salazar. Jack se dévoile tout en douceur alors qu’il n’était qu’un jeune capitaine. L’humour se mêle habilement aux péripéties dans des décors merveilleux qui n’ont de cesse de faire rêver. Les jeux des différents acteurs ne sont plus à juger tellement leurs rôles leur tiennent à cœur. L’émotion véhiculée par certaines scènes, et amplifiée par la bande son de ce film, sait pousser parfois au bord des larmes.

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar est un opus qui tient ses promesses, six ans après le dernier film sorti au cinéma. C’est vraiment très agréable de pouvoir à nouveau apercevoir les personnages de la famille Turner, que nous n’avions pas croisé depuis le troisième volet de la saga. Ce film sait être extrêmement divertissant par la diversité de ses scènes et de ses personnages, tout en permettant d’approfondir notre connaissance de certains protagonistes. On frôle les abysses magiques des malédictions des océans, dans un univers où la piraterie n’est jamais bien loin et où la vengeance de certains a failli causer leur perte à tout jamais

Ma note : 5/5

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It