On enchaîne sur ce mois de juillet, avec des auteurs connus pour la plupart. Seuls James Maxwell, Pauline Bock et Jean-Claude Mourlevat me sont encore inconnus. J’essaie surtout de tenter de nouvelles lectures pour élargir mon champ de vision littéraire. Dans les habituels, le second tome des Haut-Conteurs, une courte saga de Didier van Cauwelaert et le dernier roman d’Aurélie Wellenstein, qui est une découverte récente.

On commence par le Codex d’Altura, dite La Saga des Éternels. Premier tome d’une saga, je l’ai choisi grâce à mon abonnement Amazon. Surtout que j’ai une liseuse Kindle qui dort sur une étagère depuis un moment, autant la ressortir. Je plonge dans l’inconnu, même si l’extrait m’a paru très prenant avec une ambiance très fantasy. On y parle d’Enchanteurs, de castes sociales distinctes et d’un personnage principal qui souhaite bousculer les principes pour mener à bien ses rêves.

Le Codex d'Altura
Le Codex d’Altura

Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi de poursuivre mes achats chez Scrineo. J’y trouve des romans d’une excellente qualité – l’objet livre est superbe, tout autant que le contenu – qui savent me couper du quotidien. Pour le moment, c’est un sans faute, nous verrons bien à l’avenir ! 😉

J’ai bien apprécié le premier tome de la série des Haut-Conteurs (chronique par ici), qui comporte quand même cinq tomes. Je vais donc continuer sur ma lancée avec le Roi Vampire.
Sur la blogosphère, j’entends beaucoup parler de La Mort du Temps d’Aurélie Wellenstein. J’ai d’ailleurs chroniqué Les Loups Chantants il y a peu, roman qui savait nous plonger dans une ambiance glaciale – météorologiquement parlant ! Alors je n’ai pas hésité, ce sera même sûrement ma première lecture sur cette pile à lire.
Enfin, Les Lumières de Haven de Pauline Bock. Je l’ai acheté à l’aveugle, sans trop savoir à quoi m’attendre. En tout cas, le quatrième de couverture m’a suffisamment intrigué pour qu’il intègre ma PAL.

Trois romans signés Scrineo
Trois romans signés Scrineo

Pour finir, je vais entamer une courte série de Didier van Cauwelaert qui me titille depuis quelques temps. Pour l’anecdote, j’ai appris après coup que seule l’intégrale comporte le troisième tome de Thomas Drimm. Alors pour ceux qui ont – comme moi – achetés les deux premiers tomes seuls, on l’a bien dans l’os ! Vraiment pas sympa… Espérons que cette lecture rattrapera ce détail. 😕
Terrienne, quand à lui, est une lecture désirée depuis peu. Je prends, je prends pas ? Je me suis finalisé décidé à me le procurer. L’intrigue a cette faculté d’être intrigante tout en mettant en lumière les travers de l’humanité. Du moins, c’est ce que je me m’imagine. J’adore ce genre de bouquin, alors là, j’ai de grosses attentes ! 😀

La saga Thomas Drimm et Terrienne
La saga Thomas Drimm et Terrienne

Ces lectures du mois de juillet/août s’avèrent très intéressantes. J’espère pouvoir vous proposer leurs chroniques au plus vite ! À très bientôt. 😉

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It