Comment allier sa passion pour les séries télévisées, le cinéma et la psychiatrie ? C’est l’objectif réalisé de Christophe Debien, co-auteur de la chaîne YouTube Psylab. Ce livre, bourré de références cinématographiques, fait le lien avec des faits psychiatriques et des personnages tout droit sorti de l’imaginaire des scénaristes.

Que se passe-t-il dans la tête d’Hannibal Lecter et dans celle de Rambo ? D’où vient l’inquiétante aura de Tony Soprano ? Que cache le sourire de Dexter ou le rire du Joker ?

Christophe Debien, psychiatre hospitalier et co-auteur de la chaîne YouTube Psylab, révèle les troubles psychiatriques : dépression, schizophrénie, bipolaires…, des héros et anti-héros du cinéma et des séries télévisées.

Les illustrations de l’artiste Ben Fligans nous replonge dans les scènes cultes de Shining, The Voices ou Maniac.

Vous allez comprendre pourquoi vous adorez certains personnages fortement perturbés…

Humensciences – 192 pages – 20 euros (broché).

Une lecture à l’ambiance particulière, entre psychiatrie et audiovisuel !

Je tiens à remercier les éditions Humensciences pour l’envoi de ce livre. Il est vrai que j’ai été attiré à cette lecture pour des raisons obscures. Le titre est assez évocateur, même si j’ignorais que l’aspect psychiatrique allait être aussi développé.

C’est l’histoire d’une passion dévorante. L’auteur a su me faire comprendre en quoi il trouvait cet univers fascinant. Entre l’audiovisuel et la psychiatrie se trouve un monde vaste et encore peu connu. Ce livre regorge de chef-d’œuvres, parfois complexes à regarder de par la puissance des images véhiculées.

Une mine de savoir pour agrémenter ses connaissances !

Dans ce livre, on passe de Hannibal Lecter à Rambo, en passant par Hannah Baker, de la série Treize raisons. Chaque personnage est décrypté, avec l’ensemble de ses troubles psychiatriques, qui sont ensuite explicités pour être compris du lecteur.

C’est en cela que ce livre regorge de savoir. J’en ai appris beaucoup sur l’état de stress post-traumatique et sur ses conditions de survenance. La dépression est également passée au peigne fin, tout comme la schizophrénie, qui ne profitent guère d’une bonne image, tout en étant trop souvent mal compris par l’entourage.

Ce livre donne des statistiques édifiantes sur le suicide chez les jeunes, tout en offrant une bonne matière pour des débats animés sur les nombreux sujets évoqués.

Ma note : 4/5

Vous pouvez retrouver ce livre, ainsi que l’ensemble du catalogue Humensciences sur leur site officiel !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles