Neph et Shéa - Tome 2 : L'Exode, de Aline WheelerShéa, Neph et Berht mènent l’exode destiné à mettre les habitants de Cérasa à l’abri de l’éruption volcanique provoquée par les Funestes. Leur chemin vers la capitale sera semé d’embûches qui mettront en péril les réfugiés qu’ils escortent. Toutefois, même à la capitale, la menace plane toujours. Coincée entre la menace des Funestes et les tentatives d’assassinat, Shéa devra apprendre la vérité sur son pouvoir. Quant à Neph, le Destin semble à nouveau le contraindre à suivre une voie guerrière, l’obligeant, une fois de plus, à délaisser ses rêves de liberté. Deux cents ans après la Grande Guerre, les Funestes sont de retour. Certaines révélations et découvertes pourraient aider Neph, Shéa et leurs alliés à vaincre. Du moins, si nos héros parviennent à s’en servir.

Books on Demand – 385 pages – 18 euros.

Un second tome intense, prenant place dans un univers de fantasy aux multiples facettes !

Je tiens à remercier les éditions Books on Demand pour l’envoi de ce roman. J’avais déjà pu découvrir le premier tome de cette saga de fantasy. À l’époque, j’avais trouvé le début de l’histoire excellent, mais la suite n’était pas à la hauteur de mes attentes. Toutefois, je ressentais l’envie de lire la suite des aventures de Neph et de Shéa !

Les Cérasiens progressaient dans un silence religieux. Un brouillard dense s’était levé sur la ville, juste après leur passage. Après quoi il se dissipa dès lors qu’il franchit les palissades. Berht réussir à convaincre les habitants de la ville de marcher jusqu’au coucher du soleil. Il fallait avancer le plus rapidement possible. Au loin, ils aperçurent les contours de Célis, c’était là qu’ils allaient pouvoir se reposer sous la protection de la milice. Certains des Cérasiens connaissaient des personnes qui vivaient ici, qu’ils soient de leur famille ou des amis, ces derniers pourraient les héberger. Cela limitait grandement la durée d’installation des tentes, et réduisait considérablement le nombre de repas à servir aux réfugiés. D’autres Cérasiens prendraient la route dès demain matin, avec pour destination Bruoc, dans le but de rejoindre leurs familles. Berht était ravi de voir que les gens prenaient leur destin en main et s’entraidaient pour pouvoir échapper aux peurs communes qui s’amplifiaient dans la région.

Oridiasa incarnait la cité d’or par excellence. Du moins avant qu’elle disparut sous un amoncellement d’or invoqué par Faas, ce qui rendit cette majestueuse cité maudite. Nombre de légendes couraient désormais à son sujet, et mieux valait s’en éloigner le plus possible. Berht était accompagné de Neph et de Shéa, ces deux seules personnes connaissaient précisément l’itinéraire que le Mage avait choisi pour atteindre la capitale de Lyanthara. Deux cents ans après, l’ancienne capitale éveillait encore des souvenirs glaçants, qui marquèrent la fin du règne du roi Rhomuald III et la perte d’une arme exceptionnelle qui aurait pu servir à annihiler les Funestes. La fin d’Oridiasa fut aussi la fin de la Grande Guerre. Faas sentait ses forces le quitter, surtout après ce tour de force d’une puissance incommensurable. Et voilà que Zahardonia prit la succession du trône de l’Idalie, alors seule héritière vivante de l’ancien roi. À quinze ans, elle était devenue la reine d’une nouvelle ère.

Une intrigue qui se développe en douceur, où se nouent de nouveaux enjeux et une magie des Ombres toujours plus présente…

Après tant de temps, me voilà parti à fouler de nouveau les terres meurtries, mutilées par les Funestes et leur soif de destruction. En comparaison avec le premier opus, nommé La Fuite, je dois dire que j’ai été agréablement surpris par ce récit ! Dès le départ, je suis entré dans l’histoire pour ne plus en ressortir. Les quelques difficultés que j’avais éprouvé dans le premier tome se sont envolées. Le style d’écriture est nettement plus abouti et m’a donné l’envie de suivre le cours de l’intrigue. Il y a là de l’action, des personnages authentiques, des décors fabuleux et une ambiance qui se développe lentement. Une ambiance sombre qui s’attache à chacun des protagonistes pour dévier leurs pensées vers un avenir qui s’annonce des plus complexes. La menace des Funestes n’a jamais été aussi élevée que maintenant. Il fallait préparer les défenses ultimes pour tenter de vaincre ces agresseurs qui ont repris des forces depuis l’attaque de l’ancienne capitale Oridiasa.

Depuis que Faas a recouvert d’or cette cité, deux cents ans se sont écoulés. Une autre vague déferlante s’apprête à frapper de nouveau. Neph et Shéa vont devoir s’unir et utiliser tous leurs pouvoirs pour contrer l’arrivée irrémédiable des Funestes. J’ai particulièrement adoré la façon dont la magie des Ombres apparaît dans ce récit. J’en ai appris bien davantage encore, surtout sur la matérialisation physique des Ombres et tout un tas d’autres choses primordiales qui les unissent au Flux. Certaines scènes permettent vraiment de se mettre dans la peau de Shéa et de ressentir ses pouvoirs. Elle les découvre d’ailleurs en même temps que nous, faute d’une instruction suffisante à l’époque. Quant à Neph, sa participation à l’histoire va progresser grâce à un illustre personnage que tout le monde pensait disparu à jamais… Le barde va prendre en responsabilités et va devoir affronter la colère et l’incompréhension pour pouvoir s’affirmer pour de bon.

Ce duo, qui d’habitude est sur le devant de la scène, laisse un peu de place à d’autres personnages importants. Berht révèle à chaque moment son importance cruciale, que ce soit dans ses connaissances ou des relations qui peuvent être utiles. Ce qui est sûr, dans ce second tome, c’est que j’ai eu envie de lire sans m’arrêter, jusqu’à découvrir le dénouement final. Malheureusement pour moi, il va encore falloir attendre pour pouvoir se dégoter le troisième tome alors que la tension s’accroît. J’ai comme été coupé en plein élan, d’autant plus que le dernier chapitre prête à réflexion ! Je me suis senti beaucoup plus en phase avec ce deuxième opus. Des plans se mettent en place, et c’est une organisation sans faille qui se dessine, où chacun a son mot à dire pour avancer ensemble. L’intrigue reprend en vigueur avec une tragique trahison qui se poursuit et des histoires familiales délicates. Et alors que l’ombre des Funestes apparaît, vers qui faut-il se tourner pour garder espoir ?

Ma note : 4/5

Écrire un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It