Mamie Polar – Mamie Jo connaît la musique !, Régis DelpeuchAlors que Lucas tourmente sa mère pour savoir enfin qui est son père, Andrea se fait du mouron pour le sien : le commandant Duflair a disparu !
Il n’est pas revenu de son cours de violoncelle. Très inquiets, Mamie Jo et les enfants se lancent à sa recherche. Une enquête délicate qui les mène sur la piste d’une jeune philippine Lynn et de son père diplomate.
D’une ancienne gare de marchandises à l’aéroport Charles de Gaulle en passant par une résidence ultra sécurisée, Mamie Jo mène l’enquête à sa façon : tambour battant. Et tant pis pour ceux qui se mettent en travers de son chemin…

Scrineo – 176 pages – 8,90 euros.

Une double enquête policière des plus délicates, qui tient en haleine !

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. Ce roman fait partie de toute une série d’enquêtes, reprenant les mêmes personnages. Ce que je ne savais pas en choisissant de découvrir ce roman. Heureusement, ils peuvent se lire de façon indépendante sans pour autant être perdu, seules quelques références à des ouvrages précédents sont un peu floues, sans gêner la compréhension de l’histoire.

Depuis que je suis levé, je ne fais que m’embrouiller avec ma mère. C’est ce genre de matin que je déteste, et où j’avais envie de rester au fin fond de mon lit. D’habitude, avec ma mère, on s’entend bien. Ce n’est pas la première dispute, et ce ne sera pas la dernière. J’ai une mère cool, elle ne me force jamais à ranger ma chambre, et elle ne reste pas derrière moi à surveiller que je fasse bien mes devoirs. Elle me laisse toujours aller dormir chez mes copains ou ma cousine Camille quand je le désire. Je peux regarder la télé ou ma tablette jusqu’à n’importe quelle heure. Il y a beaucoup de mes copains qui éprouvent de la jalousie. Leurs parents doivent être plus stricts, c’est une certitude ! Il faut dire que je suis du genre tranquille, alors ça aide. Je ne suis jamais dans l’excès. Je connais les limites, sans les avoir franchies.

Avec Camille, quand on se lance à la poursuite de malfrats, je reste tout de même le plus raisonnable possible dans mes actes. Je sais que mes disputes avec ma mère viennent de mon père, ou plutôt de mon non-père. Auparavant, je croyais le mensonge de ma mère. Elle disait m’avoir fait toute seule, mais depuis que je suis en âge de comprendre les choses de la vie, je sais qu’elle me ment. J’ai pourtant essayé de lui tirer les vers du nez. Insémination artificielle ? Non. Et elle non plus ne connaît pas son propre père. Une fois que mes questions dépassent les bornes, elle me dit que, pourtant, on est bien tous les deux. Pas besoin d’un autre parent. C’est vrai, mais pourtant je ressens ce manque d’une figure paternelle. C’est Camille qui vient ramener un semblant de calme. Du moins, c’est ce que je pensais. Le visage grave, elle nous annonce que son père est introuvable…

Une histoire fort sympathique, avec de bons personnages et un suspense au rendez-vous !

J’ai été agréablement surpris par cette lecture qui bombarde. Déjà par l’intelligence de tous les enquêteurs en lieu et place, mais aussi par ce roman qui se lit à une vitesse incroyable. Pas le temps de s’arrêter, de prendre la moindre pause, que déjà la fin de cette intrigue se profile. Les temps morts n’existent pas, et j’ai été pris dans l’histoire du début à la fin. Il y a de sacrés personnages, et des actions loufoques au milieu d’actions beaucoup plus sérieuses. J’ai ressenti que ce roman faisait partie d’une série, car ses protagonistes sont développés de telle sorte que des révélations peuvent se produire d’entre les différentes histoires. J’ai été moins impacté par la grosse révélation qui a touché l’un des personnages que d’autres le seront en ayant déjà lu les enquêtes précédentes. Forcément, en ne connaissant les protagonistes que depuis peu de temps, je ne peux qu’imaginer tout ce que cela implique !

J’ai aimé cette façon de mêler deux enquêtes d’affilée. Quand j’ai cru que la première partie était terminée, l’histoire ne faisait alors que commencer. J’ai trouvé que ce petit changement de situation, comme une ouverture dans l’enquête, a mené vers quelque chose de plus vaste complexe encore. Je me suis pris d’affection pour la jeune Lynn, dotée d’un talent exceptionnel, mais qui vit une existence déplorable. Les enquêteurs, jeunes comme anciens, sont présents pour tenter de lui rendre sa liberté. C’est une histoire humaine, et même si tous les feux sont au rouge dans leur enquête, ils n’ont pas peur d’aller à l’encontre des lois. Contre certains qui pensent agir dans leur bon droit, qui se sentent tout permis, il y a toujours, quelque part, des personnes qui vont essayer de tout contourner pour secourir ceux qui appellent à l’aide. Ce roman m’a fait faire la connaissance de personnages fort attachants, et d’une mamie aux antipodes de celles qui vivent une vie calme et sereine. Celle-ci est d’une vigueur incroyable ! 😛

Ma note : 4/5

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It