Les Chevaliers d'Émeraude - Le Feu Dans Le Ciel, de Anne RobillardL’Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d’Enkidiev. Bientôt, la terre glaciale de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d’Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ? Les sept Chevaliers d’Émeraude – six hommes et une femme – sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l’étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.

Michel Lafon – 348 pages – 7,60 euros (poche).

Une saga de fantasy légendaire qui commence en beauté !

Ça y est ! J’ai sauté le pas de la série des Chevaliers d’Émeraude ! Je suis à la fois très content de pouvoir découvrir cet univers que je ne connaissais absolument pas jusque là, mais je suis aussi très perturbé par le nombre de tomes que comporte cette saga ! Je vais donc les découvrir petit à petit, surtout après une lecture plutôt très agréable du premier opus. Voilà qui est prometteur pour les suites que je compte bien dévorer.

Le continent d’Enkidiev est en paix depuis des centaines d’années maintenant, après une effroyable guerre qui opposa les humains du monde connu à l’empereur des hommes-insectes nommé Amecareth. Ces derniers étaient d’une puissance redoutable, alors qu’ils chevauchaient des dragons pour semer la désolation sur leur passage. Ce sont les Chevaliers d’Émeraude qui permirent de sauver le monde contre ces créatures venues de terres démoniaques.

Des siècles plus tard, le Roi Émeraude 1er décida de fonder un nouvel ordre de chevalerie, qui reprit la même dénomination que ceux qui terrassèrent l’ennemi dans le passé. Le recrutement se ferait avec des enfants en bas âge, dotés de pouvoirs et de capacités spéciales, et seraient confiés à Élund, le magicien du Roi, dans le but de les éduquer et de les entraîner comme il se doit. Parmi la sélection effectuée, sept enfants furent envoyés au magicien, six garçons et une fille, qui formeraient bientôt les rangs des premiers Chevaliers d’Émeraude.

La vie au château se déroulait paisiblement lorsque des clameurs se firent entendre dans la cour. Des pèlerins venaient de faire leur apparition, mais pas n’importe qui, puisque la Reine Fan de Shola demandait audience au Roi Émeraude. Cette dernière avait une fille de deux ans, et souhaitait la remettre au Roi pour en faire un Chevalier. Le Roi accepta sa requête malgré le fait que les recrutements ne se réalisaient que tous les six ou sept ans.

Après avoir remis l’enfant aux mains du Roi, les pèlerins sortirent du château sans ne laisser aucune trace de leur passage. Personne ne savait réellement par où ils étaient passés. C’est peu après qu’ils découvrirent que l’enfant avait la peau mauve, et qu’elle était dotée de griffes et avait l’allure d’un démon

Des personnages attachants dans un univers magique où le chaos résonne en toile de fond…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai très vite été attiré au cœur de l’histoire imaginée par Anne Robillard. L’intrigue est dense sans être trop complexe et difficile à appréhender, le style d’écriture est fluide et permet de s’imprégner de l’univers et des différents protagonistes sans faux pas. Ce sont les personnages de Wellan, Fan de Shola et Kira qui m’ont particulièrement touché par les événements qu’ils ont eu à traverser, les émotions qu’ils véhiculent et le sentiment d’empathie que j’ai pu ressentir à leurs égards. Dans tous les cas, chaque personnage est intéressant à comprendre dans ses actions et sa psychologie, et chacun dispose de pouvoirs qui lui sont propres, ou tout du moins à des échelles de puissance différentes. Cette forme de magie est encore peu explicitée mais est néanmoins très riche et intéressante.

Mais les personnages ne sont pas le seul point fort, loin de là. Les scènes et les décors sont majestueux. On retrouve un immense édifice fait de glace, là où Wellan doit se rendre, à Shola, mais c’est sans compter les royaumes aux fortifications imprenables ou le monde des Elfes et des Fées qui est décrit avec beaucoup de splendeur, ce qui en fait un véritable petit paradis. Malgré tout cela, en toile de fond, on ressent le suspense monter lentement, aussi vite que la peur qui naît en chacun des personnages. Le chaos est aux portes du continent, et rien ne semble pouvoir arrêter ce qui les attend après les mauvais présages qui sont survenus.

Ce premier tome est une très belle entrée de matière dans l’univers de cette auteure que je ne connaissais que de nom pour sa saga connue et reconnue. J’en ai été agréablement surpris, même si ce premier opus met principalement en place le décor pour des événements de grande ampleur qui se produiront, je l’espère, dans les suites des aventures des Chevaliers d’Émeraude ! 😀

Ma note : 4/5

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It