Comme vous le savez sans doute, la thématique des rêves lucides me passionne. C’est pourquoi j’ai décidé de vous partager une vidéo de David Galley sur ce sujet. Cet article synthétise les échanges entre David et son invité de marque, Bernard Werber. Cette interview de qualité, agrémentée de petites astuces bien pratiques et de connaissances générales, m’a beaucoup aidée. Alors j’espère qu’il en sera de même pour vous. Bon visionnage et bonne lecture ! 😀

Le paranormal en questions : les étranges rêves lucides.

Le rêve lucide est l’une des expériences les plus étonnantes vécue par David Galley. Il a eu l’occasion de pouvoir la tester au cours de ces dernières années. Avec cette expérience aux frontières du réel, les possibilités sont immenses.

Qu’est ce que le rêve lucide ?

Lorsque le rêveur prend conscience qu’il rêve, il réalise un rêve lucide. Une sorte d’état de conscience se matérialise, dans lequel le rêveur peut interagir avec le monde qui l’entoure. Là, on peut choisir de voyager dans le monde entier, de se mettre à voler, ou bien même de discuter avec des personnalités, vivantes ou disparues.

Il faut savoir que ce phénomène n’est pas une illusion, mais bien une réalité. Il est d’ailleurs reconnu dans la communauté scientifique. Dans une étude réalisée aux Etats-Unis en 2004, 25% des personnes ont déclaré avoir déjà fait un rêve lucide. Ce phénomène semble principalement toucher les jeunes de moins de dix ans. Ceux-là semblent, pour près de la moitié d’entre-eux, réaliser des rêves lucides, parfois sans s’en rendre compte.

La littérature et le cinéma se sont emparés de ce sujet. Tout d’abord, le film Matrix, sorti en 1999, évoque le sujet de la réalité. Qu’est-ce que la vraie réalité ? Le film Inception, sorti en 2010, fait évidemment partie de cette sélection.

En France, le rêve lucide est mis à l’honneur dans le livre Le Sixième Sommeil, écrit par Bernard Werber. Ce dernier a eu la chance de vivre ce phénomène à plusieurs reprises. Mais une nuit l’a particulièrement marqué.

Dans son rêve, il parlait à un groupe de personnes. Il voulait réaliser un tour de magie. En claquant des doigts, il annonça qu’il allait disparaître. Personne ne le prenait au sérieux, et pourtant, il disparut de son rêve. Bernard venait de s’éveiller, il compta alors pendant trois secondes et repartit dans son rêve. Il venait de disparaître et de revenir, comme il l’avait prévu. Cette prouesse, de pouvoir naviguer entre le rêve et la réalité, fut son expérience la plus emblématique.

Quelles techniques pour réussir ses rêves lucides ?

Le phénomène est étudié par des scientifiques depuis plusieurs dizaines d’années. Des techniques ont même été élaborées pour pouvoir contrôler ses rêves. Le premier conseil donné par Bernard Werber est de créer une habitude réflexe. Il faut se demander, plusieurs fois au cours de la journée, si je suis dans un rêve. En réalisant cela de façon régulière, cette interrogation pourra transparaître lorsque l’on dort, et ainsi prendre conscience que l’on rêve.

La spiritualité dans les rêves lucides.

Grâce aux rêves lucides, il est aussi possible d’en apprendre davantage sur sa propre personnalité. Bernard Werber propose d’utiliser ce phénomène comme un espace de jeu, où toutes les contraintes explosent. On peut y faire ce que l’on souhaite et réveiller l’enfant qui est en chacun de nous.

L’idée du roman Le Sixième Sommeil provient d’un club hors du commun. Bernard Werber a fait la connaissance du club des Onironautes. C’est ainsi qu’il a appris une technique qui consiste à visualiser ses mains, ou un point rouge. L’intérêt étant de se rendre compte que l’on rêve par tous les moyens possibles par une prise de conscience.

Les Senoïs, ou le peuple du rêve.

Ce peuple Malaisien vit une existence assez différente de la nôtre, dans le sens où il place les rêves au même niveau que la réalité. Tout ce qui se passe dans le monde des rêves revêt autant d’importance que ce qui se passe dans le réel. Il n’est donc pas rare de devoir remercier quelqu’un, ou même de s’excuser si quelqu’un a été offensé au cours d’un rêve.

Pour atteindre la maturité, chaque homme doit vaincre un fauve lors d’un rêve lucide. Ce peuple a construit tout un modèle autour de ce phénomène. Par ailleurs, les Sénoïs connaissent moins de cas de suicide, ou de folie. Le fait de mettre le rêve en avant au quotidien améliore leur santé mentale.

De la difficulté de se souvenir de ses rêves.

Bernard Werber apporte une astuce intéressante pour se souvenir de ses voyages oniriques. Il faut se dire à haute voix que l’on souhaite se rappeler de ses rêves. Ainsi, le cerveau va garder en mémoire cette intention, et lui donner de l’importance. Chaque matin, il est nécessaire de noter ses souvenirs.

Cette gymnastique deviendra de plus en plus simple à mesure que les nuits passeront. Il faut toutefois faire attention à une chose. Au réveil, le cerveau réinterprète le rêve pour le rendre plus logique. Certains visages peuvent être modifiés, tout comme le cours des événements. Il devient donc difficile de se remémorer son véritable rêve.

Le rêve, une source d’inspiration et d’expérimentation.

Bernard Werber emploie ses rêves comme un outil de travail. Une scène le perturbe ou pourrait être meilleure ? Il demande à obtenir la réponse à ses questions au cours de son sommeil. Parfois même, il rêve qu’il regarde un film. Sauf que, dans ce monde onirique créé de toutes pièces, le scénario est libre de droit et peut être transposé dans la réalité.

Au cours de sa vie, et en près de trente ans d’expérimentation, Bernard a pu réaliser cinq rêves lucides. Il les considère comme un cadeau.

Le lien entre la science et le rêve lucide.

Afin d’étudier ce phénomène, des scientifiques ont demandé à des personnes qui y sont confrontés régulièrement de participer à une expérience.

Bardés de capteurs, les scientifiques leur ont demandé de leur faire un signe lorsqu’ils prenaient conscience qu’ils rêvaient. Seul bémol, le signe devait être physique. Bouger son petit doigt ou cligner des yeux par exemple. Pourtant, le corps s’avère être figé pendant la phase de sommeil paradoxal. Le plus étonnant fut que cela avait fonctionné. Les rêveurs avaient réussi à se mouvoir dans la réalité, alors qu’ils rêvaient.

Comment faire un rêve lucide, une question d’envie.

Bernard Werber formule en trois points, qu’il considère comme primordiaux, les bases nécessaires :

  1. Y croire.
  2. Avoir envie que cela fonctionne.
  3. Mémoriser le cours de son rêve.

Cela serait dommage de vivre cette expérience extraordinaire pour tout oublier ensuite !

Homère et Aristote en parlaient déjà. En Europe, Léon d’Hervey de Saint-Denys a publié un livre sur ce sujet, avec un titre évocateur : Les rêves et les moyens de les diriger en 1867. Ce livre, désormais accessible à tous, peut être lu sur le site de la BnF.

Les rêves lucides faisaient parler d’eux depuis tant de temps. Ils n’ont pas encore fini de fasciner !


Si le sujet vous intéresse, je vous invite à découvrir deux articles pour approfondir encore vos connaissances ! 😀

Introduction au Rêve Lucide, une Expérience Extraordinaire au cœur du Sommeil

Un Nouveau Monde de Possibilités avec les Rêves Lucides !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles