Fantastique

Le Livre de Saskia – Le Réveil, de Marie Pavlenko


Le Livre de Saskia - Le Réveil, de Marie PavlenkoSaskia fête ses 18 ans et s’apprête à entrer en terminale, comme beaucoup de filles de son âge.

Seulement, le jour de son anniversaire, son quotidien vire au cauchemar, enchaînant phénomènes incongrus et rencontres étranges.

Quel secret recèle la pierre qu’elle porte au poignet depuis qu’elle a été trouvée aux portes d’un orphelinat, bébé ? Que lui veut Tod, mystérieux garçon qui la suit comme son ombre et ne se sépare jamais de son coutelas ? Et Mara, jeune fille froide et distante, qui parle une langue inconnue ?

Peu à peu, Saskia plonge au cœur d’un monde aussi fascinant que terrifiant, peuplé de créatures ailées, de magie, de combats mortels et de prophéties troublantes. La voici embarquée dans une guerre séculaire dont elle était loin de soupçonner l’existence…

Premier tome d’une saga héroïque, Le Réveil initie Saskia à un univers enchanté et singulier. Sa destinée s’accomplira-t-elle ?

Scrineo – 376 pages – 14,90 euros.

Une aventure mystérieuse pleine de magie…

Le Livre de Saskia est une saga fantastique qui sait nous mettre l’eau à la bouche. Une guerre millénaire, connue depuis la nuit des temps, des prophéties, des êtres ailés surgis d’on ne sait où, le tout nimbé d’une magie d’une nature encore inconnue pour nous. Les promesses sont nombreuses alors que la couverture se veut très attrayante et nous tend un appel sans faille pour tourner les pages de ce premier tome.

Saskia est une jeune femme qui fête ses dix huit ans. Alors seule avec sa mère dans leur maison de famille, elle se doit de préparer sa rentrée scolaire qui a lieu de lendemain. Pour se faire, elle décide de terminer ses courses de prérentrée en se rendant à Paris sans être accompagnée.

Déambulant dans les rues Parisiennes, elle va très vite se rendre compte qu’un homme étrange, vêtu d’un sweat vert, la suit dans le moindre de ses déplacements. Tentant le tout pour le tout, elle va essayer de le semer en achetant une place de cinéma pour lui faire croire qu’elle restera bien sagement assise dans une salle sombre. Ce qui ne sera évidemment pas le cas et cherchera à s’enfuir au moment opportun.

Pensant enfin être tranquille, elle va continuer de faire le tour de la capitale jusqu’au moment où elle va devoir prendre le métro pour ainsi rejoindre la gare et le train qui la mènera jusque chez elle. Mais une altercation va se produire entre Saskia et quatre hommes ivres alors que le wagon dans lequel elle se trouve est vide de tout individu, seul un jeune homme au sweat et à la capuche refermée écoute sa musique sans demander son reste.

C’est alors que l’inconnu au sweat vert va débarquer pour la sortir de cette situation et l’intimer à rentrer chez elle le plus rapidement possible.

Mais rien n’est fini. En se rendant dans son nouveau lycée le lendemain, voilà qu’un nouveau surveillant vient de prendre ses fonctions. Et il n’est personne d’autre que l’inconnu qui le suivait dans les rues de Paris.

Une montée en puissance lente sur un univers riche en détails et en révélations

Commençons par le commencement. À vrai dire, je l’ai trouvé plutôt lent et même parfois ennuyeux. On ne sait pas trop sont passées les promesses du quatrième de couverture et les actions s’enchaînent à un rythme où l’on ressent bien le poids des pages. Saskia est d’une malchance extrême, puisqu’elle se fait malmener dans les rues Parisiennes, comme dans le métro, puis encore lors de sa rentrée scolaire. Ce sont évidemment des situations provoquées pour nous montrer quelques aspects importants pour la suite, mais on est en droit de se dire que sa bonne étoile l’a clairement oublié. Ce n’est certes pas très flatteur, mais je pense que la mise en place de l’univers aurait pu être un peu plus attrayante et l’intrigue plus aboutie.

L’arrivée de Tod est très remarquée, suivie de celle de Mara, qui vont bouleverser le quotidien de Saskia sans même qu’elle ne sache pourquoi. Ils sont dans l’impossibilité de répondre à ses interrogations, enfin, pas pour le moment en tout cas ! Toutefois, il y demeure une ambiance qui appelle au mystère, dommage que le dénouement de cette période ne se situe que vers la cent cinquantième page !

Une fois cette étape franchie, l’intrigue se délie et s’ouvre au lecteur. On commence à comprendre certains principes liés à la magie employée, alors que des mots d’un vocabulaire nouveau apparaissent pour enfin nommer des concepts et des objets originaux. Les idées sont excellentes et très bien amenées. On se sent vraiment pris dans cet univers où tout bascule pour Saskia. C’est un personnage très charismatique et très incisif, elle dit ce qu’elle pense sans aucun filtre, et son caractère peut virer de la témérité à la remise en question en passant par des phases de dépassement tellement les situations qu’elle rencontre sont surprenantes.

Tous les personnages de ce premier tome sont attachants, même les personnages secondaires comme la mère de Saskia, ou Marie-Charlotte, une amie de sa mère, sans parler de Julie et de sa famille présente dans un pays lointain. Le style d’écriture nous plonge dans l’univers très aisément, les décors et les scènes sont limpides. L’auteur nous met sur de nombreuses pistes concernant le devenir de Saskia quant aux événements qui lui font face. J’ai adoré suivre son « Éveil » tout au long de cette lecture, en passant de la méconnaissance à la surprise, en finissant par l’acceptation et tous les rebondissements liés à ses particularités. Ce personnage nous fait ressentir toutes ses émotions dans toutes les situations, avec son regard d’adolescente.

En somme, j’ai très apprécié l’ensemble des concepts évoqués et développés dans ce premier opus. Ils sont très intéressants et intriguants tout comme les êtres surnaturels nommés Endikars. Leur histoire et leurs clans sont tout autant de particularités qui donnent de la profondeur au récit tout en ouvrant notre curiosité. Malgré un démarrage quelque peu chaotique, cette lecture très divertissante et étonnante a su me ravir jusqu’à ce final émouvant et cet épilogue qui nous donne envie de découvrir la suite sans attendre ! 😀

Ma note : 4/5

Science fiction
La 5ème Vague, de Rick Yancey
Suspense
Inferno, de Dan Brown
Dystopie
Divergente raconté par Quatre, de Veronica Roth
Il n'y a aucun commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.