L'Alchimiste : Les Secrets de l'Immortel, de Michael ScottUn manuscrit ancien a disparu.

Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l’humanité.

Les voilà sur le point d’entrer dans la plus grande légende de tous les temps !

Pocket Jeunesse – 391 pages – 7,90 euros.

Une histoire palpitante par-delà les siècles et les idées reçues…

Et voilà que je démarre encore une fois une énième saga romanesque ! Mais, je dois le dire, elles sont toutes très intrigantes et savent toutes me plaire dès les premières pages, voilà qui ne me laisse plus le choix que de lire encore et encore jusqu’à l’épuisement le plus complet pour découvrir toutes les suites ! L’Alchimiste traite d’un sujet sur lequel je porte beaucoup d’intérêt, celui de l’univers mystérieux de l’alchimie, avec ses attraits qui ne sont pas des moindres et qui ne sont pas sans rappeler la saga de Harry Potter, puisque Nicolas Flamel, célèbre alchimiste, y figure également.

Sophie Newman était à San Francisco, en pleine conversation téléphone avec son amie Ella, située à l’autre bout de la planète. Sophie fut intriguée par des hommes qui sortaient d’un véhicule, tous vêtus d’épais manteaux noirs alors que la chaleur qui baignait l’atmosphère permettait encore de s’habiller légèrement ! Et puis, le plus troublant apparut devant ses yeux, un autre homme sortit de la voiture, mais celui-ci avait un teint de peau grisâtre bien qu’il fut correctement habillé. L’ensemble de ces hommes étranges firent irruption dans la librairie située face à l’endroit où se trouvait Sophie, là où exerçait son propre frère jumeau, nommé Josh. Elle se sentit presque défaillir lorsque l’homme à la peau grise sembla la fixer du regard, malgré la réverbération du soleil dans la vitrine…

Dans le sous-sol de la librairie, Josh Newman sentit une odeur des plus étranges, une note de menthe poivrée se faufila jusqu’à ses narines. Mais ce ne fut pas tout, puisqu’une seconde odeur fit son apparition, mais celle-ci beaucoup moins agréable, d’œuf pourri. Il songeait que les égouts en étaient très probablement la cause, lorsqu’il fut pris d’un doute qui le conduisit à pousser une tête vers la boutique juste au-dessus de lui, et là, il aperçut son patron en face à face avec des hommes à l’aspect macabre.

Nick Fleming était le gérant de la librairie et paraissait étrangement calme alors que la situation semblait désespérée pour Josh. Jamais il n’avait aperçu tels clients, et il était plutôt d’accord avec le fait que rien n’échapperait de bon de cette rencontre. Des volutes de fumée apparurent dans les mains de l’homme à la peau grise, d’une couleur jaune, alors que d’autres se matérialisaient dans les mains de Nick, ceux-ci d’une couleur verte. Une explosion secoua la boutique, projetant les visiteurs malvenus dans les bibliothèques de la librairie. Le plus étonnant était que l’homme gris se releva pour parler avec Nick, les deux hommes se connaissaient et ce dernier complimenta même les talents forts impressionnants de Nick.

Mais plus que tout, l’homme en gris appela Nick par un autre prénom : Nicolas.

Et Nicolas semblait détenir un objet qui attirait des convoitises…

Un premier tome qui met en haleine tout en apportant son lot de connaissances !

J’ai adoré cette lecture. Ce roman n’étant pas forcément des plus épais, il est très facile de le dévorer en un rien de temps ! Les chapitres sont courts, à part certains qui ont tout un tas de choses à raconter, ce qui occasionne une envie de poursuivre sans jamais s’arrêter, avec les conséquences que l’on peut en tirer sur le sommeil par ailleurs. Ce qui m’impressionne dans l’Alchimiste, c’est toute la documentation qui a été nécessaire pour fournir beaucoup de connaissances et de savoir historique au lecteur. On y apprend la vie de Nicolas Flamel, ainsi que de son épouse Pernelle, alors qu’ils vivent encore de nos jours malgré qu’ils soient nés quelques siècles auparavant. La mythologie ainsi que des légendes font leur apparition pour souligner la vie des Aînés, ces êtres qui ne sont pas totalement humains. Ces derniers semblaient exister bien au-delà de nos connaissances actuelles en la matière, avec un fameux livre, le Codex, ou aussi nommé le livre d’Abraham le Juif, qui fut rédigé il y a 10 000 ans ! Plus troublant encore, ce que contient cet ouvrage dépasse l’entendement des sciences que l’on connait de nos jours.

Nicolas Flamel est un personnage très intéressant de par son histoire dans la réalité de notre monde, qui est ici reprise et mise en scène dans ce roman. Il y a tellement de sujets troublants qu’on pourrait aisément imaginer que lui et son épouse feraient encore partie de notre monde à l’heure actuelle. L’intrigue développée dans ce premier tome nous entraîne dans des vies qui basculent du tout au tout, aussi bien pour Sophie que pour Josh, deux jumeaux qui seront amenés à suivre Nicolas Flamel pour ne pas mourir des mains de l’homme à la peau grise, qui n’aime absolument pas les témoins d’actes que l’on pourrait qualifier de magiques. On y découvre de nombreuses créatures, avec de petites anecdotes sur leur apparition, comme les vampires ou les garous, qui sont à l’origine des loup-garous. Tout dans ce roman est expliqué selon des théories vraisemblables, ce qui apporte une profondeur réaliste à faire frémir !

Les personnages de cette histoire emportent le récit dans les limbes de l’alchimie et de la nature humaine. Ce sont des rencontres vraiment formidables que l’on réalise au cours de cette lecture. Hécate et sa personnalité tellement originale que son corps tout entier se meurt au cours d’une journée, la sorcière d’Endor qui s’avère être très pragmatique et dont les conseils sages donnent une dimension à ce texte. Michael Scott a choisi le pari d’expliciter le ressenti de ses personnages, alors qu’ils ne vivent pas tous dans le même espace temps, puisque certains vivent d’une longévité d’être humain, alors que d’autres enchaînent les siècles et les faits historiques marquants. L’Alchimiste est un livre passionnant en plus d’être intéressant et divertissant, avec même une note finale de l’auteur qui ajoute une touche profondément humaine à ce récit qui n’est pas en mal de qualités.

Ma note : 5/5

 

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It