D’aussi loin qu’elle se souvienne, Emma a toujours rêvé d’explorer l’Univers.

Alors quand une agence secrète lui propose d’intégrer une école sur la Lune pour devenir astronaute et faire partie des premiers Citoyens de l’Espace, elle accepte sans hésiter.

Mais à son arrivée, une révélation inattendue fait tout basculer.

Rattrapée par son passé, Emma se retrouve peu à peu entraînée dans un complot spatial dont l’enjeu la dépasse et pourrait bien menacer le sort de l’humanité…

Roman auto-édité – 387 pages – 3,99 euros (livre numérique) – 16,90 euros (broché).

Un roman alliant avec délice le youg-adult et la science-fiction dans un décor lunaire des plus grandioses !

Cela faisait quelques jours, que dis-je, peut-être même bien plus, que je voyais ce roman défiler régulièrement sur Instagram. D’ailleurs, fuyez ce réseau social, il est mauvais pour votre santé ! Sans cesse, des tentations apparaissent, et elles sont nombreuses… Sauf que, parfois, de belles découvertes se dissimulent. Avec sa couverture pétillante, ce roman attire le regard. Elle résume assez bien cette histoire, avec son personnage principal, Emma, ainsi que le lieu de toutes ses aventures, la lune.

Il y  a des fois où l’instinct parle, où lire une quatrième de couverture révèle déjà des sentiments en vous. Je savais que ce roman allait me plaire. Déjà grâce aux sujets qu’il met en lumière. Tout ce qui a attrait à l’espace attire ma curiosité, sans parler de cette mystérieuse école, basée sur notre satellite naturel, qui laisse planer beaucoup trop de questions. J’avais envie de me lancer dans cette lecture, pour voir comment cet univers s’agence, comment il se déroule. Alors, quel en sera le verdict ? 😛

Imaginez une école où les sciences sont enseignées sur une base lunaire, et où des complots qui dépassent l’entendement se trament…

Soyons simple, soyons concis, ce roman est génial. J’aurais bien envie de clore ma chronique là-dessus, mais cela me paraît un peu trop léger pour vous inciter à le lire à votre tour, non ? Alors on va entrer dans le détail, tout en sachant que vous connaissez d’ores et déjà mon avis, c’est dit ! Dans toute lecture, les premières pages sont décisives. Dès le départ, une prophétie initie la danse. Quelques mots bien choisis, pour une entrée en matière qui donne le ton. Le suspense s’installe… Viennent ensuite des propos sur les agences spatiales, et surtout sur l’ISA, pour International Spatial Agency, créée après la mission Apollo 11. Cette organisation n’existe pas, en tout cas pas à ma connaissance, dans le monde réel, mais cela prête à confusion. Le lien entre cette intrigue et la réalité s’avère bien mince, surtout que toutes les hypothèses avancées dans ce roman sont plausibles. Bien loin de nous assommer avec de la hard science-fiction, cette histoire s’adresse davantage à un public jeune adulte. Seul l’essentiel est présenté, pour ne pas alourdir la lecture, ce que j’ai beaucoup apprécié.

J’ai été surpris, à de nombreuses reprises, c’est vrai, mais une chose ressort vraiment, partout, dans ce livre. L’auteure a un style d’écriture du tonnerre ! C’est super bien écrit, bien raconté, avec du rythme, avec des mots simples, compréhensibles, mais pourtant si efficaces. Je suis bluffé. J’espère même pouvoir écrire un roman de cette qualité un de ces jours ! Vous l’avez compris, dans cette histoire, il n’y a pas de latence, pas d’instants plus lents que les autres, les actions s’enchaînent, se poursuivent, et quand les scènes sont plus calmes, c’est pour mettre en avant des révélations d’importance qui vont venir bousculer le cours de l’intrigue, et surtout des personnages qui y évoluent. D’habitude, je me sens perdu quand je me retrouve face à beaucoup de personnages, mais là, cela ne m’a pas gêné le moins du monde. Ils m’ont apparu authentiques, et comment ne pas se lier à Emma, alors que les mauvaises nouvelles s’effondrent sur elle sans crier gare… Heureusement, elle est accompagnée d’amis de valeur qui vont entrer dans sa vie, n’hésitant pas à lui venir en aide quand le besoin s’en fait sentir.

La vie est partout.
Une seule dominera.

Partout où mon regard se portait, il n’y avait que des décors d’exception. Les descriptions sont rudement efficaces. Cette base lunaire, où l’académie est installée, offre de belles images, même si la vie là-bas n’est pas aussi rose qu’on ne le pense. Comment lâcher ce livre, quand des révélations, ou des nouveaux éléments s’ajoutent aussi régulièrement ? Sans oublier cette prophétie, qui court parfois entre les chapitres, pour annoncer que quelque chose se trame, que des êtres surpuissants surveillent, dans l’ombre, l’évolution de l’espèce humaine. Emma pensait connaître des vérités, mais elles seront ébranlées. Et si son père, décédé lors d’une expédition sur Terre, était la cible d’un complot immense, contre lequel lutter nécessitera des moyens hors normes ? Je ne savais vraiment pas comment Emma allait s’en sortir au début de ce roman. La tâche paraît tellement inatteignable, face à son niveau de jeune élève qui ne connaît encore rien sur cette académie.

Sincèrement, si une telle école existait, j’aimerais beaucoup y étudier. Les sciences m’intéressent, et toutes les matières dispensées dans cette académie m’apparaissent passionnantes. Mince, mais comment peut-on recevoir sa lettre d’admission ? Difficile de ne pas faire le lien avec la célèbre saga Harry Potter, il est même impossible d’y faire abstraction. Pourtant, seuls quelques éléments font le lien entre ce roman et cette série. Il existe aussi un lieu important dans cette académie, un atrium qui me fait penser à la bibliothèque dans la Passe-Miroir, avec ses grands espaces et ses petites cachettes bien dissimulées. Cette intrigue est menée d’une main de maître, mêlant suspense intense et savoir scientifique, dans un cadre magnifique que j’envie tout particulièrement ! Alors, vous sentez-vous prêt à partir étudier sur la lune ? 😀

Ma note : 5/5

Vous pouvez retrouver dès à présent ce roman sur Amazon !

Quentin

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Chroniques audiovisuelles, escapades culturelles et chroniques littéraires des littératures de l'imaginaire : Science-fiction, Fantasy et Fantastique - SFFF.

Voir les Articles