La Pierre du Chaos - Le Sang des Ruines, de Gabriel Katz et Stéphane CrétyLe tout-puissant empire de Nemès, secoué par les révoltes populaires, vient de rétablir le service militaire pour tous, y compris pour les nantis qui y ont échappé pendant des générations. C’est ainsi que Navel et Araes, deux fils de famille que rien ne destinait au métier des armes, vont s’embarquer pour Enoch, le « bout du monde », la frontière nord de l’empire. Une terre paisible et sans histoires, où une population craintive est soumise au pouvoir des Némésiens.
Mais au cours d’une patrouille, ils réveillent par accident un ancien artefact enfoui depuis des siècles, et la plus paisible des planques va se transformer en enfer. Des hordes barbares, menées par un chef de guerre assoiffé de sang, traversent l’océan pour déferler sur le pays. Les jeunes appelés, à peine familiarisés avec les armes, vont devoir faire face. C’est le début d’une guerre qui s’étendra jusqu’au cœur de l’empire, une lutte sans merci pour la source absolue du pouvoir : la Pierre du chaos.

Drakoo – 14,50 euros.

Une sublime bande dessinée dans l’univers fantasy de Gabriel Katz !

C’est une première ! Oui, parce que je ne lis pour ainsi dire jamais de bandes dessinées. Faut-il remercier Gabriel Katz pour ce passage vers l’univers du dessin ? Sûrement, puisque c’est mon auteur favori, j’ai eu envie de découvrir l’univers qu’il avait concocté pour ce format.

Déjà, j’ai tout de suite apprécié les dessins. Je dois préciser que mes références sont les BD que je lisais pendant mon enfance. Mais là, je dois dire que le dessinateur, Stéphane Créty, donne dans le détail et offre de magnifiques paysages. Il y a la cité de Xénia et le bout du monde, nommé Enoch, qui affichent des panoramas splendides ! Des créatures aux navires voguant en pleine mer agitée, tous les décors et les personnages sont de qualité.

Une mise en abîme réussie dans le monde de la BD !

Côté histoire, forcément, j’ai été enchanté de retrouver la plume de Gabriel Katz. Même si il aurait utilisé un autre pseudonyme, il y a quelques similitudes entre ses histoires qui ne trompent pas. Un univers fantasy très marqué, des personnages authentiques et caractériels pour certains, qui adorent se faire remarquer. Une pointe de magie noire pour agrémenter le tout et des combats en arène où le sang coule à flot. J’ai ressenti beaucoup de suspense, même si je ne suis pas un adepte du format BD. J’ai été surpris de la façon dont l’histoire m’a captivé, et j’ai hâte de découvrir la suite de cette série en trois volumes !

Il faut dire que j’adore les méthodes de l’auteur. Ses intrigues sont efficaces, et celle-ci ne démord pas à la règle. J’ai de suite été pris dans l’histoire, où une cité est au bord du chaos. Devant les incendies et les manifestations, sa Majesté oblige tous les gens de la cité à devoir exercer un service militaire de trois ans. Pour le moment, seuls les fils du peuple devaient participer au service militaire, tandis que les nobles n’y allaient que s’ils étaient volontaires. Voilà une mesure pour calmer la grogne du peuple, surtout que depuis deux siècles, aucun noble n’a perdu la vie dans un combat. Une nouvelle loi sans conséquence, du moins en apparence…

Alors que les rivages sont surveillés depuis tellement d’années sans aucune trace de menace, les choses pourraient bien changer de façon drastique… La Pierre du Chaos, source d’un pouvoir infini, semble attirer des convoitises par delà l’océan.

Ma note : 5/5

Quentin

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Chroniques audiovisuelles, escapades culturelles et chroniques littéraires des littératures de l'imaginaire : Science-fiction, Fantasy et Fantastique - SFFF.

Voir les Articles