La Malédiction du Tigre, de Colleen HouckKelsey a trouvé un boulot d’été pas comme les autres. Dans un cirque, elle doit soigner un extraordinaire tigre blanc, puis le ramener en Inde où il sera remis en liberté. Mais une fois au cœur de la jungle, l’animal se métamorphose. Sous les traits du tigre se cache Ren, le prince aîné du royaume indien de Mujulâïn, victime d’une malédiction de plus de trois cents ans. Kelsey est la seule à pouvoir le sauver. Mais ses sentiments pour Ren ne vont pas lui faciliter la tâche…

Pocket Jeunesse – 410 pages – 17,90 euros.

Une épopée magique au cœur de l’Inde et de ses mythes légendaires…

Bon, déjà, j’adore les tigres, surtout les tigres blancs, ils ont une grâce sans pareil et ne cessent plus de me fasciner… Alors lorsque ma compagne m’a parlé de cette saga qu’elle avait tant adoré, j’ai décidé de m’y lancer pour découvrir cet univers aussi intriguant qu’intéressant. Les pages se sont enchaînées à une vitesse folle, et je n’ai en rien été déçu par cette lecture ! Des personnages charismatiques, des scènes d’action à ne plus savoir quoi en faire, le tout baigné dans les légendes et les mythes indiens, il y a de quoi vouloir découvrir la fin de ce premier tome au plus vite !

Le prologue nous donne directement le ton de l’intrigue. Le prince Dhiren, aîné de la famille du royaume de Mujulâïn, a été enlevé par Lokesh, le rajah du Bhrinam, un petit peuple situé non loin de là. Il ne sait pas encore ce qu’il fait ici, alors qu‘il se retrouve face à Lokesh, mais également de son frère, Kishan, et de sa fiancée promise Yesubaï. Il comprend vite que tous se sont alliés contre lui pour des enjeux aussi importants que d’unir les liens entre les deux peuples, en apparence toutefois. Kishan a mis au point un plan pour s’emparer de la main de la fiancée de son frère en échange de compensations auprès de Lokesh, le père de Yesubaï. Étrangement, les arrangements prévus ne vont pas se dérouler comme prévu, alors que Lokesh, dans une position de force, commence à avoir les yeux plus gros que le ventre

Kelsey Hayes est une jeune femme dynamique qui est à la recherche d’un job pour occuper son été utilement. Entrant dans une agence d’intérim, l’employée présente va lui demander tout un tas d’informations avant de lui tendre une offre concernant un emploi de deux semaines dans un cirque voisin. Sauf que ce job n’est pas tout à fait comme les autres, outre s’occuper de la caisse, il faut également prendre soin de chiens, mais également d’un tigre !

Kelsey a perdu ses parents alors qu’elle était sur le point de quitter le collège, et vit maintenant dans une famille d’accueil aux côtés de Sarah et Michael Neilson. Sa première journée au cirque Maurizio impliquait de se lever aux aurores et de loger sur place durant toute la durée de sa mission. Elle sera tout de suite accueillie par le dirigeant du cirque, qui va la confier à son formateur pour son premier jour : Matt. Sans attendre, elle va devoir se mettre dans l’ambiance : vente de billets et gonflage de ballons. Un groupe d’enfants venait de surgir d’un autocar pour assister à la prochaine représentation. Tout se passa comme prévu, et Kelsey put regarder une partie du spectacle sans oublier de préparer l’entracte. Le final la toucha énormément. Lorsque le tigre, Dhiren, fit son apparition au centre du chapiteau, aux côtés de son dresseur, elle était comme capable de ressentir ses émotions, et de sentir son odeur, un parfum de santal et de fleurs de jasmin l’embaumait.

Très intéressée par cet animal extraordinaire, elle va se diriger vers le dresseur, monsieur Davis, pour aller à sa rencontre et échanger à propos de Dhiren. Déjà, Kelsey était aux petits soins et cherchait à ce que le tigre soit dans les meilleures conditions possibles. Elle va même aller jusqu’à lui faire la lecture des contes de Roméo et Juliette. Plus tard lors d’une représentation, Dhiren va observer le public comme s’il cherchait quelqu’un en particulier. Quand ses yeux se posèrent sur Kelsey, il continua ensuite comme si de rien n’était…

Peu de temps après, un inconnu va faire irruption dans le cirque, un dénommé Anik Kadam. Celui-ci va aller à la rencontre de Kelsey pour rencontrer le dirigeant du cirque. Ce dernier va finir par convoquer le personnel du cirque pour une grande annonce. Anik Kadam a fait une offre et a proposé d’acheter le tigre blanc pour le remettre en liberté en Inde. Sauf qu’il a besoin de l’aide de Kelsey durant tout le temps du transport et pendant les premiers jours de sa libération en milieu naturel.

Contactant sa famille d’accueil pour demander son approbation, Kelsey va pouvoir prendre place au voyage aux côtés de Dhiren et de Anik Kadam. Et nombreuses sont les légendes qui entourent le nom de ce tigre aussi magique qu’intriguant…

Une envolée vers une malédiction envoûtante…

Premièrement, c’est tout de même un très bel objet. Cette couverture épurée est magique et incite vraiment à plonger au fin fond de cette intrigue intensément dense. Dès les premières pages, surtout en vue du prologue, j’ai été happé par cette écriture simple et envoûtante. Le contenu était lui aussi très bien explicité, et m’a plongé dans l’ambiance sans crier gare.

Les personnages rencontrés tout au long de ce récit profitent tous d’une personnalité qui les distinguent de leurs semblables. Kelsey est une jeune femme qui n’a peur de rien, et surtout pas des missions qui l’envoient à l’autre bout du monde. Anik Kadam est un homme serein, doté d’une intelligence rare sur les mythes indiens, ce qui fait de lui un puits de savoir qu’on ne se lasse pas d’écouter – de lire dans ce cas, je vous l’accorde ! Dhiren, alias Ren, et son frère Kishan sont le charisme incarné, deux hommes très charmants qui ne sont pas à court de discussions et d’arguments pour qu’on s’intéresse à leurs causes. Même les personnages plus secondaires sont très réussis, je pense notamment à la famille d’accueil de Kelsey, ou à l’employée de Anik Kadam, qui fait également partie de sa lignée familiale.

Ce qui est fort intéressant dans une telle lecture, c’est d’apprendre tant de choses en si peu de temps. C’est à la fois une intrigue fantastique, doublée d’un guide de voyage, avec des lieux mystiques et inconnus à visiter. Il y a également une déesse tombée dans l’oubli, des objets magiques aux pouvoirs grandioses et une attention toute particulière mise sur la culture indienne. Les scènes qui se déroulent au cœur des villes sont plus vrai que nature.

Concernant l’histoire en elle-même, il est tellement difficile d’en sortir que l’ennui ne pointe jamais le bout de son nez. Tout s’enchaîne sans qu’on y prenne attention, et les surprises comme les rebondissements, sont nombreux au cours de cette lecture. On se pose même parfois quelques questions en élaborant des hypothèses quant aux volontés de certains personnages dans certaines situations. Tout ceci sans oublier l’histoire d’amour qui règne entre Kelsey et Ren, qui est touchante et intriguante tellement le lien qui les unit peut paraître inhabituel.

En somme, ce premier tome est dangereusement déroutant. C’est une lecture vivante qui nous fait ressentir tout un panel d’émotions. Quel bonheur que de pouvoir voguer entre les coutumes et les légendes hindous tout en suivant les aventures de nos personnages désormais adoptés.

Ma note : 5/5

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It