Fantastique

La Créature venue d’un autre Monde, de Gilles Marsal


La Créature venue d'un autre Monde, de Gilles MarsalErrin et Lia, s’échappent d’un mystérieux centre d’expériences, isolé dans les étendues sauvages du Montana, où plusieurs agences de sécurité américaines ont rassemblé des sujets dotés de pouvoirs médiumniques. Mais si ces sidérantes capacités étaient destinées à conduire une entreprise dangereuse pour l’avenir de l’humanité ? Leur fuite devient le début d’une longue quête pour tenter de comprendre les intentions de la puissante NSA. Suite à de multiples rencontres, l’incroyable vérité se fait jour. Mais dès lors, Errin et Lia, investis d’une mission capitale vont admettre qu’ils n’en sont qu’au début d’une odyssée dont dépend le sort de l’univers tout entier…

Tertium Éditions – 197 pages – 12,90 euros.

Un premier tome surprenant qui sait laisser planer le mystère…

Je tiens à remercier les Éditions Tertium ainsi que l’opération Masse Critique de Babelio pour m’avoir permis de découvrir ce roman. Et je n’en suis absolument pas déçu ! Avec une couverture qui met assez peu en valeur cette intrigue, je me suis demandé dans quel roman jeunesse j’allais encore une fois m’embarquer. Il y a toujours de bonnes et de mauvaises surprises lorsqu’on se retrouve face à des auteurs très peu connus. Toutefois, les sujets paranormaux, avec l’intervention de la NSA avaient de quoi m’intriguer, c’est aussi pour cela que j’ai décidé de sélectionner ce roman pour le chroniquer.

Errin et Lia sont deux adolescents en fuite. En pleine évasion d’un complexe de laboratoires, et plus particulièrement d’un Centre d’Expériences, les voilà au beau milieu d’un paysage neigeux et glacial, quelque part dans le Montana, région connue pour être isolée de tout.

Après que leurs parents respectifs ont été envoyés en mission à Seattle, tous sont décédés des suites d’un accident d’avion, rendant ainsi Errin et Lia orphelins. Leurs parents faisaient partie du gouvernement américain, et des expériences étaient testées sur eux pour leurs capacités hors du commun. Leurs progénitures n’y ont pas échappé, alors que des savants les ont utilisés pour tenter des expériences sur eux dans le plus grand secret. En effet, comme leurs parents, ils possédaient des capacités de voyance, de télépathie et de télékinésie.

Dès le début du roman, les deux adolescents essaient de semer leurs poursuivants, dotés d’un hélicoptère. Errin, un jeune homme très courageux, ira seul à la rencontre de cet appareil en survol au dessus d’eux. On comprend alors qu’il dispose d’une capacité qui effraie le pilote et le copilote, qui tentent alors de prendre de l’altitude, mais en vain. Ils seront très vite rattrapés par une vague immense d’animaux, volant tous dans la même direction en une nuée effrayante. L’appareil finira par s’abîmer au sol et sera très vite rejoint par des renforts militaires, nombreux et très bien équipés, déterminés à retrouver ces deux jeunes gens en fuite.

Errin dispose d’une capacité en lien avec les animaux. Il parvient à communiquer avec tous les êtres vivants, tout comme avec les loups, dont le chef d’une meute surgit sur leur parcours, suivi du reste de ses compagnons. Parvenant à se faire comprendre, Errin et Lia vont réussir à se dissimuler dans leur tanière et à échapper au flair des chiens qui se sont lancés à leur poursuite.

C’était sans compter sur l’aide du loup chef de la meute, qui va les conduire chez un être humain du nom de Onaconta, aussi appelé Hibou Blanc. Cet amérindien va accueillir les deux adolescents à bras ouverts pour essayer de comprendre en quoi ils intéressent autant tous ces soldats massés dans le secteur…

Une surprise du début jusqu’à la fin !

Après avoir laissé filer les premières pages qui permettent à l’intrigue de s’installer, on se retrouve pris au piège de ce récit qui nous porte jusqu’à son aboutissement. Les révélations se font attendre, le suspense est bel et bien présent, et notre curiosité a envie d’en découvrir toujours davantage. Les thèmes abordés dans ce roman, à savoir les capacités supranormales, les extra-terrestres, l’astronomie et les événements de Roswell sont des sujets qui me passionnent de longue date.

Les deux personnages principaux sont relativement attachants, même si on entre jamais vraiment au fond des choses et de leurs personnalités. L’intrigue se déroule rapidement et ne permet pas de se poser pour expliquer leurs comportements ou leurs actes. On imagine des possibilités avec les quelques pistes données par l’auteur, mais cela ne permet pas de ressentir une empathie ou de s’identifier aisément à un personnage. La longueur de ce roman permet aussi de ne pas se soucier de ce genre de détails et ne nuit en rien à la lecture, tellement les actions s’enchaînent sans discontinuer.

Les personnages secondaires ont tous un rôle bien déterminé qui aide à faire avancer le récit de façon claire et précise. Même les quelques explications scientifiques sont suffisamment vulgarisées pour être comprises de tous, surtout si on s’adresse à un public de jeunes adolescents comme il semble en être le cas.

Le seul reproche que je pourrais faire est le manque de descriptions. On ne s’imagine pas réellement les lieux visités, et il faut faire un effort d’imagination pour mettre des décors dans les différentes scènes de cette intrigue.

J’ai rapidement été pris dans cette lecture, et j’ai pu même remarquer que deux autres tomes devraient suivre. Tant mieux d’ailleurs, puisque la fin se fait brutale et qu’il demeure encore des questions en suspens

Ma note : 3,5/5

Dystopie
L’Épreuve – La Terre Brûlée, de James Dashner
Fantasy
Les Haut-Conteurs – Le Roi Vampire, de Patrick Mc Spare et Oliver Peru
Science fiction
Marquer les Ombres, de Veronica Roth
Il n'y a aucun commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.