Science fiction

La 5ème Vague, de Rick Yancey


La 5ème Vague, de Rick YanceyAprès la 1ère vague, seules restaient les ténèbres.
Après la 2ème vague, les chanceux ont pu s’enfuir.
Après la 3ème vague, les malchanceux ont survécu.
Après la 4ème vague, une seule règle s’applique : ne faire confiance à personne.

Désormais, à l’aube de la 5ème vague, et sur une portion dévastée et esseulée d’autoroute, Cassie tente de Leur échapper.
D’échapper à ces êtres qui ressemblent aux humains et qui parcourent le pays, tuant chaque personne qui se met en travers de Leur route. Eux, qui ont dispersé les derniers survivants sur la planète Terre.

Rester seule est synonyme de rester en vie pour Cassie. Enfin, c’est ce qu’elle croit jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Séduisant et mystérieux, Evan pourrait s’avérer être le seul espoir de Cassie pour sauver son frère – ou pour qu’elle puisse rester en vie.
Mais Cassie va devoir choisir.
Entre la confiance et le désespoir.
Entre la résistance et la capitulation.
Entre la vie et la mort.
Entre abandonner et se relever.

Robert Laffont – 595 pages – 18,50 euros.

Un premier tome étonnant mêlant mystère et effroi !

Je me suis lancé en quête de cette lecture avant même d’avoir vu le film, histoire de ne pas avoir l’esprit troublé par des images parfois trompeuses. Ce premier tome ne manque pas de qualités et cette saga de trois tomes promet bien des mystères. J’ai adoré me plonger au cœur de cet univers très sombre où l’effroi se mêle avec la curiosité des différents protagonistes. L’intrigue donne à réfléchir, surtout que le thème de la colonisation de la planète Terre par des extraterrestres est bien loin de nos préceptes en la matière.

Se décomposant en cinq vagues, l’invasion extraterrestre était initiée depuis déjà fort longtemps. Les premières pages de ce premier opus nous en informent en laissant planer tant de mystères à propos de ces êtres venus d’ailleurs. On retrouve très rapidement Cassie, une jeune femme seule au monde qui tente de survivre face aux assauts répétés. La détresse de sa situation saute aux yeux alors que tout ce qu’elle connaissait a volé en éclats, sans retour possible.

Pourtant rien ne laissait présager à une telle déferlente de violence. La routine suivait son cours normal, alors qu’au loin, au fin fond de l’espace, un vaisseau suivait sa route en direction de la Terre. Il est resté en survol, visible de tous, suffisamment longtemps pour qu’on en vienne à l’oublier et à ne plus y penser. L’inconnu est beaucoup trop effrayant.

L’intrigue s’enchaîne sur le passé de Cassie, alors qu’elle était sur le point de subir la première vague : une impulsion électromagnétique. Elle fut assez puissante pour griller tous les réseaux électriques et réduire la vie moderne à néant. Plus de communication, plus de technologie. Retour à l’âge de pierre. Mais si seulement ça n’était que le début…

Une intrigue forte qui prend aux tripes !

Ce qui est indéniable, c’est que l’auteur n’y va pas avec le dos de la cuillère ! Pas d’états d’âme, rien de tout ça, il peut enchaîner les scènes d’horreur, d’effroi et de souffrance comme bon lui semble. Il peut créer des décors majestueux de la couleur des ténèbres et jouer avec nos sentiments. C’est un roman puissant, qui sait malmener son lecteur mais aussi lui faire prendre conscience de l’urgence dans laquelle sont poussés les personnages.

Ce premier tome est divisé en parties, et chacune permet à un autre protagoniste de s’exprimer. Même si ce sont souvent les mêmes qui reviennent à tour de rôle. J’ai adoré les nombreux personnages qui peuplent cette histoire, certains sont très charismatiques à leur façon – je pense notamment à Zombie et Ringer – et savent apporter un souffle d’espoir là où tout semble perdu à tout jamais.

Les aventures de Cassie ne sont pas les plus reposantes et certains de ses choix se sont imposés à elle dans le plus pur instinct de survie. Les scènes sont d’un réalisme à toute épreuve, tout autant que les dialogues, où même les mots crus sortent avec naturel. Ici, pas de détour, on vit avec les différents personnages, avec leurs peurs et leurs volontés et tout ce qu’ils ont au fond de leurs tripes.

La 5ème Vague est un excellent premier tome, bourré de qualités et d’un réalisme étonnant. Toutes les émotions sont retransmises avec justesse et intensité. Et partout ce sentiment d’urgence, cette crainte et une seule devise : ne faire confiance à personne.

Ma note : 4,5/5

Fantastique
Autre-Monde : Genèse, de Maxime Chattam
Dystopie
Divergente – L’Insurrection, de Veronica Roth
Steampunk
Léviathan, de Scott Westerfeld
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)