J’ai découvert que je faisais de la magie à seize ans, en me lançant à la poursuite du troll qui avait kidnappé mon meilleur ami. Ce qui était plutôt une mauvaise idée en y repensant. Enfin, je veux dire, dans le genre idées-suicidaires-de-première-catégorie, j’avais tiré le gros lot.

Depuis, soyons honnêtes, tout est parti en vrille. Je commence même à douter de faire vraiment de la magie, vu que je n’arrive à rien. En plus, il paraît que les femmes disposant d’un don ont tendance à mourir plus vite. Mais comme quelqu’un essaye de me tuer, je vais peut-être passer l’arme à gauche avant même d’avoir pigé cette histoire de contrôle de pouvoir.

Je cherche un point positif… ah oui, les pommes. Les pommes sont bonnes.

Roman auto-édité – 532 pages – 5,99 euros (ebook) – 17 euros (broché).

Un roman entre fantastique et fantasy qui débute dans un univers dystopique aux frontières closes…

Je tiens à remercier Jupiter Phaeton pour l’envoi de ce roman. Et voilà que je débute une nouvelle saga ! En neuf tomes qui plus est, alors ça annonce clairement de longues heures de lecture devant moi, dans un univers fantastique où la magie prend lentement le pas sur un univers un peu trop cartésien.

Je connais l’univers de Jupiter Phaeton au travers d’autres de ses romans, tels que la saga de Ryvenn, ou encore plus récemment avec Archibald Skye. C’est une série que j’hésitais à lire, et pourtant elle me faisait de l’œil depuis la sortie de son premier tome. Je ne sais pas, la quatrième de couverture me tentait beaucoup, entre cette histoire de troll et de magie. Sans oublier le caractère sacrément aiguisé de l’héroïne principale, qui s’exprime même au dos du livre, c’est dire !

Une forêt interdite, de dangereuses créatures et des complots qui se trament dans l’ombre !

Franchement, on partirait pas sur un petit coup de cœur, histoire de donner envie à de potentiels lecteurs de lire ce livre ? Ah ben si, faisons ça ! Ce roman était génial. Non pas que les autres romans de l’auteure soient moins bien, mais dans celui-là, il y a ce petit quelque chose en plus qui m’a fait adorer cette histoire tout du long. Un zeste d’histoire d’amour sans surdose, parce que bon, clairement, ce n’est pas ma tasse de thé, beaucoup d’actions qui s’enchaînent, un système de magie qui donne envie d’en connaître toujours plus à son sujet, une académie de magie digne du célèbre Poudlard, des personnages vraiment attachants et cette petite dystopie du début qui lance l’intrigue sur de bonnes bases ! Oui, je sais, ça fait pas mal d’éléments, et j’en oublie encore c’est une certitude. Tout ça pour étayer mes propos sur le fait que ce roman, c’est de la bombe.

Ce qui m’intéresse par dessus tout, c’est l’aspect géopolitique de cet univers. Nyx est le pays d’origine de Kacy, un monde enclavé dans ses doctrines qui font penser à une dictature. Les citoyens doivent vivre à l’intérieur des frontières du pays – et de ses voisins alliés – sans jamais se soucier de ce qui se passe en dehors. Une frontière a jadis été dessinée par un magicien pour faire figure de limite à ne pas franchir, pour ne pas pénétrer dans la forêt interdite. Alors, tous les moyens sont bons pour effrayer la population. Tous ceux qui y ont été ne sont jamais revenus est la rumeur qui caracole en tête de liste, sans oublier tous les monstres horribles qui pourraient vous couper la tête pour la dévorer… Vous avez aussi envie d’y faire un tour pendant vos vacances, vous ? Chez Nyx, on pense à votre bien-être avant tout, même avant vous !

Mais parfois, des créatures peuvent surgir. Un troll, par exemple, qui va emporter un ami de Kacy avec lui hors des frontières. Alors, ça ne relève plus des services de l’armée, qui ne sortiront pas pour tenter de le récupérer. Voilà l’élément perturbateur qui va tout changer, et Kacy ne va pas être au bout de ses surprises. Peu à peu, Jupiter Phaeton décrit un monde que Kacy et ses amis pensaient impossible, inexistant. Kacy est attachante, surtout qu’elle subit les choses qui surviennent dans sa vie. Sa magie apparaît subitement, alors difficile pour elle d’y croire ! Il y a tellement de personnages énigmatiques dans ce roman que j’ai vite eu envie d’en finir pour enchaîner les révélations. Là encore, il reste tellement de questions en suspens, tellement de groupes de personnages sont j’ignore encore qui ils sont vraiment et ce qu’ils désirent. C’est un roman diaboliquement addictif !

Ma note : 5/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles