Suspense

Inferno, de Dan Brown


Inferno, de Dan BrownLe professeur Robert Langdon nous fait découvrir une nouvelle parcelle d’histoire et de culture au travers d’une véritable quête. Mais pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit de venir en aide au monde entier pour éviter la pire des catastrophes : une épidémie de peste.

Parcourant la ville de Florence, l’Italie et la Turquie, l’auteur nous fait voyager dans des lieux mythiques que nous ne connaissions que superficiellement. Ici, les protagonistes du roman connaissent les lieux et en sont nos guides personnels. Ils s’enfuient sans arrêt à la vue des autorités, ce qui nous permet de les suivre dans des espaces tenus secrets ou inconnus du grand public.

De nombreuses personnes viendront le rejoindre pour l’aider dans sa recherche de la vérité, mais aussi pour le ralentir ou le mener sur de mauvaises pistes.

Lui n’a aucun souvenir de ses derniers jours et se réveille dans un hôpital, la tempe éraflée par un tir de balle. Tout le monde semble contre lui, et dans une course contre la montre, il faut comprendre pourquoi un objet mystérieux s’est logé dans sa veste et pourquoi il attire autant les convoitises.

JC Lattès – 567 pages – 22,90 euros.

Inferno : une traversée historique…

Passionnés d’histoire, des hauts lieux de l’Italie et de la Turquie ? Vous ne serez pas déçus en découvrant cette histoire.

Des musées, des lieux saints, des parcs, de grandes œuvres d’art, tous les grands vestiges du passé semblent s’être mis sur la route du professeur Langdon.

En tâche de fond, tout se retrouve lié à un artiste de l’époque : Dante Alighieri, mais surtout de son poème qui porte le même titre que le roman : Inferno. On y parle aussi de Michel Ange et de cette période riche en créations artistiques.

Vous retrouverez également quelques informations assez intéressantes sur le mouvement des transhumanistes et sur le mode de pensée d’un de leur haut leader (un éminent biologiste tiré de l’imagination de l’auteur) concernant son principal problème existant sur cette planète actuellement : la surpopulation et ses effets dévastateurs à court terme sur l’humanité.

 

Dan sème le trouble dans les pensées du lecteur pour mieux le surprendre

La grande qualité de Dan Brown réside dans sa recherche documentaire très bien bâtie et restituée, mais également dans sa gestion du rythme et du suspense.

On y retrouve des chapitres assez courts nommés par des numéros. De temps à autre, l’auteur passe de l’histoire de Langdon à l’histoire d’autres protagonistes, ce qui a tendance à accentuer l’envie de découvrir la suite des aventures.

Il est toujours mieux de découvrir les pensées de ceux qui veulent la peau de notre personnage favori, alors que lui les ignore encore totalement.

L’auteur a également l’audace de mener en bateau son personnage principal en même temps que ses lecteurs ! Il y a comme un double fond : on parvient parfois à comprendre ce qui va se produire avant même que cela arrive, et d’autres fois, on se trompe totalement sur les intentions de certains ennemis potentiels.

La seconde moitié du roman est d’ailleurs bâtie sur ce schéma de petites révélations s’accentuant sur des révélations beaucoup plus importantes pour clore sur un final haut en couleur.

Ce type de procédé est plutôt ennuyeux lors de la lecture de la première moitié, là où tout se met en place et qu’il n’y a que des recherches dans des lieux historiques, avec énormément de descriptions et assez peu d’action. Mais cette disposition permet une retenue en haleine très impressionnante sur la suite.

 

En bref : un double scénario psychobiologique sur fond de Dante d’une extrême qualité

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le contenu du roman et la quatrième de couverture sont, selon moi, deux choses bien différentes.

Jamais on aurait pu penser à une telle histoire en découvrant le livre rapidement en librairie. Tout semble basé sur des lieux historiques, alors que le scénario est en parti construit sur une trame scientifique très recherchée. Elle en est d’ailleurs le maillon qui permet à la quête de Robert Langdon d’avoir lieue.

Le mélange est bien nuancé et lissé. Pour le lecteur, le rendu est pour ainsi dire parfait. J’ai d’ailleurs été très curieux de voir ce qui allait bien pouvoir se passer en découvrant les toutes premières révélations. C’est à ce moment que l’histoire reprend un énième souffle, sauf que cette fois, le suspense ne retombe pas avant la toute dernière page.

Pour avoir lu tous les livres de Dan Brown, j’ai été ravi de pouvoir lire ce nouveau cru et poursuivre l’exploration de nouveaux lieux chers à l’auteur. Le scénario est bien ficelé et tient sa promesse de sortir le lecteur de son quotidien pour l’emmener ailleurs.

Un roman à découvrir sans plus attendre, pour tous les fans de suspense.

Ma note : 4/5

Essai
Au-delà de l’impossible, de Didier Van Cauwelaert
Science fiction
L’Œil du Temps, de Stephen Baxter et Arthur C. Clarke
Fantasy
Le Puits des Mémoires – La Traque, de Gabriel Katz
Il n'y a pas encore de commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)