Le Feu dans le Sang, de Johan HeliotAlex, Sam et Marie-Lou sont trois adolescents inséparables. Alex entraîne ses deux amis dans une rave étrange, où on leur injecte une substance douteuse dans le sang. En partant, Sam emporte avec lui une valisette contenant des fioles remplies de substances similaires à celle qu’on leur a injectée. Quand ils reviennent chez eux, ils découvrent l’horreur…
Les parents d’Alex ont disparu et Sam retrouve le cadavre de son père dans la baignoire, les veines tranchées. Ils apprennent alors que Caron, un type effrayant rencontré dans la rave, est responsable de ces crimes. Celui-ci veut récupérer les fioles volées par Sam. Tandis qu’Alex et Marie-Lou se mettent en quête des parents du jeune homme, Sam disparaît après avoir ingurgité le contenu d’une des fioles.
Sans le vouloir, les jeunes gens se retrouvent plongés au coeur d’une bataille entre les anges et Caron, le Passeur entre les mondes, une créature maléfique qui recrute sa nouvelle armée sur Terre…

Scrineo – 206 pages – 14,90 euros.

Un thriller fantastique qui ne manque pas de surprises !

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio au travers de l’opération Masse Critique, ainsi que les éditions Scrineo, sans lesquels je n’aurai peut-être jamais eu ce roman entre les mains. J’ai d’abord été ravi de voir que ce roman allait m’être envoyé, mais j’ai très vite été refroidi par les commentaires négatifs émanant de ce livre. Avant de me précipiter sur d’autres chroniques, j’ai préféré me forger ma propre opinion. Le Feu dans le Sang n’est certainement pas le roman du siècle, mais l’aventure et le suspense sont bien présents tout au long de la lecture, alors pourquoi s’en priver ? 😛

Ce roman, débute sur un premier chapitre plutôt humoristique, où l’on fait la rencontre des trois principaux protagonistes qui vont être les acteurs d’une intrigue aussi sordide qu’aventureuse. Alex et Marie-Lou se retrouvent face à Sam, plus excité que jamais à l’idée d’une soirée bien plus qu’originale. En effet, il a par hasard flashé un QR Code sur un panneau de signalisation (vous savez, le carré pixelisé aux formes parfois étranges, non ? :-P) qui l’a envoyé vers une vidéo. Pas n’importe laquelle puisque cette dernière présente une invitation vers une free party, une soirée où les limites n’existent pas. Mais avant tout cela, il va falloir partir sur un véritable jeu de piste pour tenter de trouver le lieu où se déroule cette fameuse party !

Une fois arrivés sur place, tout ce qu’ils avaient pu imaginer va s’effriter pour devenir poussière… Des centaines, voire des milliers de gens, éperdus dans une étrange danse commune, comme s’ils étaient tous connectés entre-eux. Et le lieu, plutôt malsain, qui invite à tous les excès. C’est là qu’ils vont faire la rencontre d’une jeune serveuse, et même du maître de cérémonie en personne ! Sauf que ce dernier, nommé Caron, n’est pas un simple organisateur, il est bien plus que ça. Et lorsqu’il va tenter de faire boire d’étranges fioles à nos trois héros, plus rien ne va se passer comme prévu. Une guerre millénaire entre anges et démons sommeille, et est sur le point de faire trembler bien des mondes…

« – Barrez-vous tant que vous le pouvez, espèce d’idiots !
Soudain, son expression changea du tout au tout. Elle ne regardait plus Alex, mais quelque chose ou quelqu’un par dessus son épaule, qui provoqua chez elle un mouvement de recul et peignit sur ses lèvres exsangues une pauvre parodie de sourire. »

J’ai été plutôt agréablement surpris par cette lecture, qui a su me séduire dès les premières pages, malgré une intrigue parfois enfantine. On s’adresse ici clairement à un public d’adolescents. Malgré le fait que ce roman soit succinct, – on dépasse à peine les 200 pages – l’histoire se vaut ainsi et il n’aurait pas été nécessaire de la rallonger. Les actions et les scènes s’enchaînent rapidement, à l’instar des chapitres qui sont courts et rapides à parcourir. Le style d’écriture est fluide, et n’entrave en rien la lecture, le tout avec un vocabulaire compréhensible et des explications claires vers la fin du roman – histoire de dépatouiller toute l’intrigue tout de même ! 😛

J’ai beaucoup aimé l’ensemble des personnages présentés, l’histoire d’amour au-delà de toute raison entre Alex et Marie-Lou et le lien d’amitié presque fraternel entre Sam et Alex. Même Caron a un objectif bien précis à accomplir, malgré le fait qu’il soit à ranger du côté des méchants, et l’auteur a su nous montrer pourquoi il agissait ainsi. C’est donc à nous, lecteurs, de faire un choix entre le camp de Caron et celui des autres personnages tels que Michel et Lucifer. Nous sommes seuls juges et pouvons avoir des divergences avec l’avis de l’auteur, c’est cet aspect réflexion qui m’a principalement intéressé. Les thèmes abordés tels que l’amitié, l’amour, la relation entre parents et enfants, les transgressions des interdits à travers les drogues, sont au cœur des préoccupations et adaptés au public adolescent. J’ai également pu étoffer légèrement mes maigres connaissance en terme de religion avec l’histoire de Lucifer, considéré à tord comme un maître des Enfers.

Si vous désirez vous offrir quelques petites heures de lecture d’un roman fantastique à suspense, sur fond de Paradis et d’Enfer, ce roman pourrait jouer correctement son rôle. Ce n’est pas le meilleur que j’ai lu en la matière, mais je l’ai toutefois bien apprécié. 😉

Ma note : 3,5/5

Commentaires

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It