Un compte à rebours imminent. Une météorite qui s’approche de la Terre, sans aucun espoir d’en réchapper. Le chalindra apparaît comme un dernier espoir. Davis va laisse à sa sœur Myliane une énigme pour pouvoir quitter ce monde en perdition. Mais si tout cela n’était que foutaises ? Si la mort se révélait être la seule et unique issue ?

Une dystopie post-apocalyptique avec un soupçon de fantasy qui vous donnera des sueurs froides !

2091. Myliane vit à Seattle avec sa mère et son frère, Davis. Elle apprend que dans deux mois, un astéroïde frappera la Terre et décimera toute vie.

Myliane compte alors les heures qui la séparent de la mort, jusqu’à ce que Davis disparaisse, lui laissant une simple lettre et des indications permettant de passer dans un autre monde. Avec son ami Alex, elle tentera coûte que coûte de décoder les énigmes de son frère et, peut-être, commencer une nouvelle vie dans cet autre univers.

Elle est loin de se douter que ce qui l’attend est bien différent de tout ce qu’elle a connu auparavant et qu’elle devra devenir une autre pour survivre.

Car la faiblesse n’existe pas sur Edrea.

Roman auto-édité – 321 pages – 3,99 euros (livre numérique) – 15,90 euros (broché).

Un premier tome mêlant le genre du post-apocalyptique avec le fantastique !

J’avais hâte de pouvoir lire cette nouvelle série, signée par Marie Monier. C’est désormais chose faite ! J’avais été attiré par ce premier opus, qui présente un monde au bord de l’apocalypse. Cette menace est telle que rien ne peut la contrer. L’espoir naissant de pouvoir rejoindre un autre monde ravive la volonté de vivre de Myliane et de Alex, son ami.

Davis avait laissé des instructions pour permettre à sa sœur de venir le retrouver, et surtout de pouvoir la sauver de cette fin atroce qui l’attend. Dans les premiers chapitres, le sentiment d’urgence prédomine. L’univers s’installe, et les enjeux sont posés : un véritable jeu de piste s’amorce pour nos deux personnages principaux, qui occupent cette première partie.

L’envol vers Edrea, un nouveau monde plein de promesses !

Dès le début de la seconde partie, nous voici loin de notre chère planète mère. C’est là que les choses se corsent, et que l’univers prend place pour de bon. De nouvelles menaces vont faire leur apparition, alors que Myliane se retrouve seule, sans Alex et sans Davis. Personnellement, je ne l’ai pas sentie si perdue et choquée par la perte supposée de son ami Alex. L’aspect émotionnel de ce premier opus reste, pour moi, un de ses points faibles.

J’ai été pris dans l’histoire dès les premières lignes. Malgré tout, les péripéties sur Edrea manquent parfois de rythme. Il n’empêche que les actions s’enchaînent sans mal et que j’ai apprécié mon voyage au cœur de ce nouveau monde. Ce premier tome résonne un peu comme une quête initiatique, où Myliane a dû se forger aux coutumes locales. Elle a appris de nombreuses choses à ses dépens, et ce, tout au long de ses aventures !

En somme, L’Ombre du Monde révèle une intrigue solide et divertissante, qui manque d’un pep’s d’émotions pour parfaire le tout.

Ma note : 4/5

Vous pouvez retrouver ce livre à l’achat dès à présent sur Amazon !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles