Que se passe-t-il dans la tête de votre chat ? Comment perçoit-il le monde ? Quel est son degré d’intelligence ? D’ailleurs est-il plus intelligent qu’un chien ? Quelles émotions ressent-il ? Est-il doué de conscience ? A-t-il une morale ?

Les progrès en éthologie ont révolutionné notre regard sur l’animal. En nous projetant pour la première fois dans la façon de penser et de ressentir du chat, ce livre nous offre une meilleure compréhension de notre félin préféré.

Nourri des dernières avancées scientifiques, il nous éclaire sur la manière dont notre compagnon apprend, perçoit le temps ou noue des liens avec l’humain. Il nous dévoile ses facultés insoupçonnées : le chat maîtrise une certaine forme de mathématiques, apprécie la musique (mais pas n’importe laquelle), possède des talents de thérapeute…

Enfin, il nous apprend à décrypter son langage corporel et à mieux communiquer avec lui. 

Humensciences – 297 pages – 18 euros.

Un point de vue nouveau sur ces petites bêtes qui partagent notre quotidien, de près comme de loin !

J’avoue. Je suis moi-même propriétaire d’un chat, sinon ce livre ne m’aurait peut-être pas intéressé. On parle sans cesse des chiens, et de toutes les études qui ont été produites à leur sujet. Par contre, on parle nettement moins souvent d’études scientifiques sur nos amis les chats. Mmh, étrange, me direz-vous ! Eh bien, grâce à l’éclairage nouveau apporté par ce livre, toutes les questions que l’on se pose trouvent une réponse. Même si certaines interrogations ne me seraient jamais venues à l’esprit, cela fait du bien de pouvoir mieux comprendre les agissements de notre matou !

Que l’on croise un chat dans la rue, ou qu’il partage notre quotidien, ces félins version miniature sont entrés dans la vie des humains depuis bien longtemps. Certains peuples avaient vu en eux un potentiel intéressant pour éloigner les rongeurs et ainsi protéger les récoltes. Grâce à eux, la sédentarisation des humains a pu se faire sans trop de mal. D’autres avaient opté pour d’autres bêtes, qui eux aussi pouvaient chasser les nuisibles, mais avec les effets secondaires associés ! Ce livre part de la base, à savoir les origines du chat dans notre société. Son intégration, ses effets bénéfiques, son adoration, la création de la déesse Bastet à son image font partie de l’histoire du chat, du moins dans sa partie positive.

L’église a vu en lui l’incarnation de forces maléfiques. Le chat noir est devenu un ennemi. On apprend, au cours de cette lecture, que certaines paroles anciennes ont encore un impact de nos jours. Des réminiscences de notre passé qui ressurgissent, comme des faits avérés, qui ne sont rien d’autre que des mythes sans queue ni tête. Les chats ont mauvaise presse pour certains, ce qui ne les empêche pas d’envahir l’intérieur de nos habitations. J’avais moi aussi beaucoup d’idées préconçues à propos des chats. Qu’ils prennent leurs propriétaires pour des esclaves, qu’ils ne recherchent notre amitié que pour obtenir de la nourriture, parce que, tout cela se vérifie. Quand on vit avec un chat, ce n’est pas lui qui vit avec nous, mais l’inverse, nous vivons presque chez lui.

Une mine d’informations sur le monde des chats, leurs comportements comme leur façon de voir les choses !

Ce livre est passionnant. Il traite de très nombreux sujets, et des dernières études en vogue les concernant. Il y a beaucoup de comparatifs avec d’autres animaux, et surtout les chiens, qui ont été étudiés sous presque toutes les coutures tellement ils sont coopératifs avec nous. Ce livre est aussi l’occasion de discuter sur des débats. Son intelligence est-elle supérieure à celle d’un chien ? Est-il capable de ressentir de l’affection envers les humains qui partagent son quotidien ? Peut-il prendre conscience de lui-même dans un miroir ? De très nombreux tests ont été mis en lumière pour tenter de comprendre comment le chat se perçoit.

Le panel d’émotions que peut ressentir un chat dépasse tout ce que je m’étais imaginé. Pourtant, je les considère comme des égaux avec nous, les humains. Ils sont aussi vivants que vous et moi. Là dessus, il n’y a aucune différence. Je suis persuadé aussi qu’ils ressentent tout différemment de nous, car nous ne sommes pas programmés pour la même fonction. Eux sont des chasseurs, et nous, on va dire que nous sommes des travailleurs. Oui, parce que tout change avec l’évolution.

Dans ce livre, il y a aussi des faits étranges qui mettent en avant des chats. Certains sont capables de détecter le décès imminent d’une personne, tout comme d’une maladie qui est en train de se déclencher. Mais plus que tout, c’est toute la partie sur l’évolution du chat en notre présence qui m’a fasciné. Depuis que les humains les ont domestiqués, ils ont réussi à s’adapter, non seulement eux, mais aussi leur métabolisme, grâce à la néoténie. Un terme que je ne connaissais pas, et qui est criant de vérité !

Et si je devais ne retenir qu’une seule phrase de ce livre, ce serait celle-là : “Les amoureux des félins n’aiment rien tant qu’écouter de la musique, lire un bon livre ou jardiner.” Je dois dire qu’on est dans le vrai, pour ma part. 😛

Ma note : 5/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles