J’ai commencé à écrire ce livre avec une intention unique : partager mes maigres connaissances de l’autoédition ou plutôt de l’édition indépendante. Quand je me suis moi-même lancée sur le sujet, il y a de cela un an et demi au moment où j’écris ces lignes, je me suis trouvée confrontée à l’absence d’informations, qu’elles soient d’ordre légal, juridique, comptable, marketing, logique…
À vrai dire, quand j’ai commencé à m’autoéditer, j’ai commis toutes les erreurs possibles. J’ai vraiment démarré à partir de rien : je n’avais pas de réseaux sociaux, pas de blog, pas de communauté, juste un roman que je venais tout juste d’écrire et de publier, dont la couverture était en basse définition et pixellisait à l’impression. Il y avait une coquille dans le titre de mon livre sur la tranche, il restait des fautes par dizaines, peut-être même plus de cent, dans l’ensemble du bouquin. Je tremblais à chaque commentaire qu’on me laissait, persuadée qu’on allait descendre mon livre en flèche, je ressassais les critiques négatives pendant des jours et des jours.

Panda Jones – 105 pages – 0,99 euros (livre numérique).

Un livre audacieux qui s’adresse à tous ceux qui désirent vivre de leur plume !

J’ai été ravi de pouvoir lire Jupiter Phaeton sous une toute autre forme. Ce ton, elle l’emploie aussi sur son blog, où elle agite toutes sortes d’astuces et de bons conseils. Du développement personnel à la motivation, en passant par l’écriture, elle englobe tous les domaines utiles à un auteur. Ce livre résulte de son parcours, depuis qu’elle a décidé de quitter la vie de salarié pour tenter une nouvelle aventure. Elle y raconte ses débuts chaotiques, ses premières erreurs, et l’évolution qui a suivi pour arriver jusqu’à aujourd’hui, un an et demi après, où plus rien n’est comme avant.

Il n’y a pas que sa vie professionnelle qui a évolué, mais aussi elle-même. Elle a appris des choses, progressé dans de multiples domaines, développé de nouveaux projets. Ce livre recèle toute sa passion envers les mots, mais aussi envers l’humain qu’elle veut aider autant que possible au quotidien. J’ai pris pas mal de notes au cours de ma lecture. Des petites anecdotes sur sa façon de travailler, de s’organiser, jusqu’aux astuces précises sur la plate-forme Amazon, je ne vois pas comment faire plus complet.

Amazon et l’auto-édition, des outils pour se lancer !

L’auto-édition est encore mal vue en France, et surtout mal diffusée. Amazon, si on ne cite que lui, propose de beaux outils pour les auteurs indépendants, mais ne promeut pas ses publications dans les librairies. Même s’il le faisait, il y a fort à parier que les libraires fassent bloc contre l’auto-édition, décriée dans notre pays. On les considère souvent comme ceux qui n’ont pas réussi à obtenir le saint contrat d’édition. Pourtant, certains en ont fait un cheval de bataille, tant les avantages qui se présentent paraissent intéressants.

J’ai aimé rentrer dans la vie de cette auteure, pour la comprendre un peu plus, pour savoir comment elle fait. Bon, c’est sûr, écrire 5 000 mots en 1h30 – 2h00, ça demande une certaine concentration et des étirements à s’en décrocher les phalanges… Son secret pour réussir ? Commencer par la tâche la plus importante le matin pour en être débarrassé. Elle écrit avant même de prendre son petit-déjeuner, ainsi, tout le reste de sa journée peut être consacré à ce qu’elle désire.

De l’art de s’entourer des bonnes personnes, et de ne pas griller les étapes !

Du bêta-lecteur au correcteur, ils sont incontournables dans la chaîne du livre. Des erreurs peuvent subsister, toujours, malgré des relectures profondes. Notre cerveau perçoit différemment ce que nous avons nous-même écrit. C’est un fait. J’ai moi-même du mal à l’accepter, moi qui déniche la moindre faute partout, mais il faut se faire à l’évidence.

Jupiter s’oriente vers des personnes qu’elle considère comme son “public cible”. En effet, quoi de pire que de faire lire son roman à quelqu’un si il déteste ce genre ? Il est nécessaire d’avoir des retours négatifs pour progresser, autant que de positifs. Inutile pour ceux qui vous lisent de vous faire plaisir en permanence, cela ne vous aidera pas à avancer.

Des tas de vérités et de conseils pour publier son roman !

Je pourrais vous parler de ce livre pendant des heures, je pense, au moins. Mais je vais vous laisser la joie de pouvoir le découvrir. D’autant plus qu’il devrait être mis à disposition gratuitement sur le blog de l’auteure d’ici peu de temps. Pour vous faire un court résumé, voilà ce qui vous attendra au cours de cette lecture :

  1. L’influence du prix de vente sur les achats.
  2. Des statistiques sur le piratage des livres numériques.
  3. S’orienter vers le bon statut juridique pour se lancer en tant qu’auteur indépendant.
  4. Des conseils pratiques pour mieux référencer son livre sur Amazon.
  5. L’utilisation des réseaux sociaux dans sa stratégie de communication.
  6. Ce que vous souhaitez partager dans vos livres.
  7. L’importance d’être authentique dans vos échanges et dans vos écrits.
  8. Les avantages et inconvénients de l’auto-édition et du contrat d’édition.
  9. Une critique d’Amazon, où certains font bloc contre ce géant.
  10. Une liste de questions pour construire ses personnages de fiction.
  11. Des tas de logiciels pour vous aider au quotidien dans le monde de l’écriture et de l’édition.
  12. Et surtout, des livres de référence pour progresser dans son développement personnel ! (j’ai d’ailleurs cassé la tirelire…)

Ma note : 5/5

Ce livre est disponible dès à présent en téléchargement sur Amazon ! 😀

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles