Chromatopia voit la vie en couleur. Ce royaume, structuré en castes, offre une vie plus ou moins digne en fonction de la couleur de sa tenue. Chaque caste possède sa propre teinte. Dans ce monde presque dystopique pour les basses classes, Aequo, de la Nuance Jaune, va se retrouver face à une jeune femme de la Nuance Bleue, qui n’a rien à perdre. Une voleuse venue dérober les tissus de sa famille, qui exercent tous en tant que teinturiers. Mais, voulant rattraper la jeune femme, il va finir par perdre la vue des couleurs…

Au royaume des couleurs, c’est en noir et blanc qu’on voit le mieux.

Chromatopia. Un royaume où chaque couleur représente une caste sociale. Où il est impossible de se dérober à son destin.
Aequo, teinturier de la Nuance Jaune, s’apprête à reprendre la prestigieuse entreprise familiale. Mais après un accident, il perd la vision des couleurs…
Hyacintha, orpheline de la Nuance Bleue, tente de survivre comme elle peut en bas de la Cité, où règnent la misère et la pauvreté. Jusqu’au jour où on lui propose un marché pour retrouver ses parents…
Améthyste, Princesse du Royaume, doit choisir le futur Roi parmi ses prétendants. De ce choix dépend l’avenir de Chromatopia…
Ils ne le savent pas encore, mais tout peut changer grâce à eux.

Scrineo – 400 pages – 18,90 euros (broché).
Date de sortie : 27 août 2020
ISBN : 978-2-36740-903-0

Un roman one-shot aux frontières de la dystopie !

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman. J’étais tombé sous le charme de la couverture avant même l’avoir reçu. Même en le tenant entre mes mains, je n’en suis clairement pas déçu. L’intrigue en elle-même a l’avantage d’être originale. Il est même bien difficile de placer ce texte dans un genre littéraire. Ce n’est pas vraiment de la fantasy, malgré la royauté, pas vraiment du fantastique, mais en tout cas, pour certains personnages, on entre dans la catégorie de la dystopie.

Il y a des castes, séparées par des frontières physiques. Certaines castes peuvent se permettre de passer de l’une à l’autre sans trop de problème, grâce à leur proximité avec le palais. Disons que seuls les Bleus ne profitent pas du privilège de pouvoir se déplacer comme bon leur semble. Ils correspondent à la sous-classe, ceux dont on ne désire pas. Mais c’est là que tout va se jouer !

Des complots habiles vont naître à partir d’un événement hasardeux…

Un simple vol et tout va basculer. Hyacintha, dans le besoin, comme tout le peuple de la Nuance Bleue, va chercher à se nourrir, elle et sa mère adoptive. Quoi de mieux que de voler la Nuance Jaune, et sa famille de teinturiers de renom. Avec des tissus de qualité, elle pourrait bien le troquer contre de grandes quantités de nourriture. Malheureusement, son plan va mener à un échec cuisant, en apparence.

Aequo va apercevoir Hyacintha, en pleine tentative de vol. Il va la poursuivre, jusqu’à se faire écraser par un chariot, tiré par des chevaux. À son réveil, il va devoir apprendre à vivre dans un monde en noir et blanc, où seules les nuances de gris peuvent lui permettre de distinguer les teintes. Le métier de son père ne pourra plus être le sien, et l’entreprise familiale coure à sa perte sans repreneur.

La Nuance Noire : un groupe de rebelles prêt pour la révolte !

Hyacintha ne va réaliser les conséquences de ses actes que bien plus tard. Ainsi, elle a attiré sur elle la Nuance Noire, qui a vu clair en cette jeune femme, qui n’est pas celle qu’il paraît. Et c’est là que j’ai été déçu ! Dès les premières pages, et avec seulement deux maigres indices, j’avais déjà une bonne partie de l’intrigue en tête. Ça a été un peu trop prévisible.

Heureusement, le cours des péripéties se corse davantage pour ajouter de nouvelles sous-intrigues et parvenir à une fin aux multiples couches. Cet univers, décrit avec clarté, m’a permis de m’évader dans un monde de couleurs. Elles n’ont rien de bénéfique, à part de séparer les peuples. Je pense que la tension aurait été à son comble si je n’avais pas deviné aussi facilement le cours de l’histoire.

C’est un récit plein d’humanité et de personnages attachants, où des complots vont s’élever, même au creux de familles qui pensaient être à l’abri de tout secret…

Ma note : 4/5

Vous pouvez retrouver cet ouvrage et bien d’autres sur la boutique de l’éditeur Scrineo !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles