Fictions sonores

Calls, de Timothée Hochet


On se retrouve aujourd’hui pour une chronique un peu particulière puisque je présente une expérience auditive. Ce concept consiste généralement, tout comme la fiction sonore, à écouter une histoire transmise uniquement par le son. C’est pourquoi il est important d’écouter ce type de fiction avec un casque ou des écouteurs, et si possible dans le noir pour profiter d’une immersion totale.

Frissonnez à l’écoute de cette expérience auditive…

Il y a déjà quelques temps sortait Calls, une expérience auditive créée par Timothée Hochet et publiée sur YouTube. Cette dernière est principalement axée sur l’angoisse, omniprésente pendant l’écoute. Je pense que c’est la meilleure fiction sonore qui m’ait été donné d’écouter sur le thème de l’horreur.

Son côté immersif est impressionnant tellement les paroles sont parfois difficiles à comprendre (les acteurs transmettent leurs visions au travers de leurs voix comme s’ils vivaient la scène). La musique aussi n’est pas en reste et accompagne notre imaginaire vers ce monde apocalyptique…

Côté intrigue, on se retrouve en compagnie de plusieurs personnages bien distincts. Premièrement, Tom et Lucie, un couple séparé par l’océan atlantique. Tom vit à Paris alors que Lucie est à New York. La notion de distance est importante dans cette fiction, elle ajoute un aspect d’impuissance à aider l’autre.

C’est dans ce contexte d’éloignement que des humanoïdes immenses apparaissent et sèment alors l’angoisse par-delà les frontières, aussi bien sur New York qu’à Paris. Leurs visages sont pour le moins troublants puisque le monstre qui attaque Lucie a le visage de Tom…

Entre visions d’horreur, angoisse et relations de couple, cette courte fiction de dix minutes a de quoi faire réfléchir. C’est sûr, vous ne dormirez pas l’esprit tranquille si vous l’écoutez seul avant de vous coucher…

Il n'y a pas encore de commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)