Bonaventure, de Johan Heliot « Je m’appelle Bonaventure et si vous ne me croyez pas, tant pis ! C’est pourtant le prénom qu’ont choisi mes parents, ne me demandez pas comment, je l’ignore. J’ai quatorze ans et demi, j’arrive de Martinique, et je suis interne dans un collège de banlieue, près de Paris.
Mais vous voulez apprendre un truc beaucoup plus dingue ? Alors voilà, tenez-vous bien : j’ai été recruté par une organisation méga-secrète pour sauver le futur de la planète…
Non, sans rire !
Laissez-moi vous raconter comment je suis devenu un super agent discret. Et après, évidemment, je serai obligé de vous éliminer… »

Scrineo – 224 pages – 12,90 euros.

Un roman jeunesse bourré d’action qui ne laisse jamais la place à l’ennui !

Je remercie les éditions Scrineo pour l’envoi de ce roman, au travers de ma participation au Club des Lecteurs de cette année. J’apprécie ce type de récit, où un collégien change de vie, passant de la routine habituelle à une existence trépidante. Comme si cette possibilité était ouverte à tous, et fera rêver les petits comme les grands

Son prénom. Bonaventure. Choisi par ses parents, lui-même n’aurait pas fait ce choix plutôt étrange. Ses amis l’appellent Bona. Une version courte qu’il préfère bien davantage ! À quatorze ans, il vient tout droit de Martinique pour suivre des études au collège Jules-Ferry près de Paris, pour une raison également propre à la volonté de ses parents. Mais bien plus que cela, Bonaventure a été recruté par une organisation secrète dans le but de sauver le futur de la planète. Mais comme tout nouveau job, il va nécessiter une formation qui va se dérouler après ses heures de cours, pour se sortir de toutes sortes de situations et poursuivre à bien les missions qui lui seront confiées !

C’était un soir de septembre, quand tout a commencé. Bonaventure avait du mal à s’habituer à la température ambiante, lui qui vivait dans la chaleur de la Martinique. On venait même à plaisanter sur sa tenue, qui était un amoncellement de couches de vêtement pour se protéger de la fraîcheur de la fin de l’été. Même au travers de ces tailleries, Bonaventure était pressé de regagner sa chambre pour skyper avec ses parents, partir engloutir son dîner pour aller retrouver la chaleur réconfortante de son lit. Mais c’est après la sonnerie de fin des cours qu’il fut interpellé par une jeune femme, qui se tenait près de la grille de l’entrée. Il ne connaissait d’ailleurs pas ce visage. Il venait de faire la rencontre de Léonore Risk, fille de Egan Risk, un milliardaire influent aux ambitions bien marquées…

Une histoire pleine de messages, à la fois politiques et environnementaux, qui poussent à la réflexion !

C’est une lecture rafraîchissante qui se lit extrêmement vite. Disons qu’en moins de deux heures, c’était déjà terminé ! Et ce temps est passé sans même que je m’en rende compte. C’est avec beaucoup d’action que Johan Heliot nous entraîne dans ce roman jeunesse où l’on passe de l’enquête policière, avec quelques incursions dans la science-fiction avec notamment quelques gadgets technologiques inventés par Egan Risk. On est loin des Totally Spies, qui sont submergés par le nombre d’objets pouvant servir à leurs missions. Ici, une combinaison ultra-moderne et bien pensée fait l’affaire, sans oublier les quelques médicaments employés par la société de Egan, mais qui demeurent un secret pour tous ceux qui ne sont pas dans la confidence

J’ai beaucoup apprécié ce mélange des genres et cette polyvalence du récit de m’emmener entre découvertes technologiques et enquêtes qui se succèdent en fonction de l’avancée de l’histoire et des événements qui surviennent. Bonaventure est un personnage plein de vie, qui apporte de la bonne humeur et de l’action aux aventures qu’il va poursuivre en compagnie de Léonore et même de son ami Kevin ! J’ai trouvé Léonore et Egan très intriguants, avec ce dernier protagoniste qui s’avère très charismatique et sûr de lui dans les choix qu’il réalise au quotidien. Mais son histoire de famille est complexe, et c’est cela qui va diversifier et amener pas mal de perturbations dans cette intrigue !

C’est au travers de Egan, principalement, que des messages sont passés au lecteur. L’organisation Save the Future Now!, financée par Egan, a des objectifs très mâtures tout en n’employant que de jeunes adolescents pour réaliser des tâches d’une haute importance pour l’avenir de l’humanité. Je regrette un peu que cet aspect « protection de l’environnement » n’ait pas été autant mis en avant que je l’aurai souhaité, alors qu’il était tout de même clairement explicité dans le début du récit. L’auteur y évoque aussi un groupe de personnages influents, qui se réunissent de façon régulière pour nouer des alliances et mener à la baguette le monde entier tellement leurs fortunes et leurs sociétés dominent la planète. Pour ceux qui désirent se renseigner après cette lecture, ce roman est une mine d’information pour les jeunes lecteurs désireux de comprendre la réalité du monde !

Ma note : 4/5

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It