Bonjour à tous, chers lecteurs !

Encore un mois de passé en cette nouvelle année ! Au programme, mes premières lectures 2019 du mois de janvier, avec du bon comme du beaucoup moins bon, puisqu’on ne peut pas toujours être sur son petit nuage. J’espère tout de même que le roman qui a ouvert le bal ne figure pas comme le modèle de mes lectures à venir ! Mais bien heureusement, ceux qui ont suivi ont rattrapé le tir.

Le mois de janvier a été l’occasion pour moi de découvrir la plume d’auteurs que je ne connaissais pas encore, ou même d’approfondir la connaissance de ceux dont j’ai déjà parcouru nombre de chapitres !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quentin Turquet (@blog_acaniel) le

Les Chroniques De La Famille De Quent, de Jean-François Jourdan-Vezia

Les Chroniques de la famille De Quent, de Jean-François Jourdan-Vezia

Cette lecture, qui se déroule dans un univers de fantasy, sait allier manipulation politique et les travers des nobles de l’époque, alors que deux familles s’opposent pour tenter d’assouvir leurs prises de position sur Provencia. Jean-François Jourdan-Vezia signe son premier roman dans le monde de l’auto-édition, avec un titre qui porte à confusion.

Ma note : 2/5 – 470 pages – Lire la chronique par ici !

Obsolescence Programmée, de Benjamin Nathé

Obsolescence programmée, de Benjamin Nathé

C’est un ouvrage plutôt atypique que je chronique aujourd’hui. L’univers dans lequel l’histoire se déroule n’est pas une œuvre  imaginaire telle quelle, mais les situations et événements forment une fiction d’anticipation. Malgré cet univers fortement ancré dans la finance, la bourse et tout ce qui s’en suit, cela demeure une fiction d’anticipation intéressante qui se lit rapidement et efficacement. Le style d’écriture est fluide et permet de se concentrer dans un contexte où le monde est au bord du chaos.

Ma note : 4,5/5 – 363 pages – Lire la chronique par ici !

Smartphone Panique, de Arthur Ténor

Smartphone Panique, de Arthur Ténor

J’ai été attiré par sa couverture colorée et efficace, mais plus particulièrement par le sujet qu’il aborde, à savoir les nouvelles technologies et l’addiction qui en découle auprès des jeunes, comme des moins jeunes d’ailleurs, car même les parents pourraient bien jouer des smartphones à leur avantage. C’est avec un style d’écriture percutant que l’auteur sait s’adresser à un public jeunesse, mais également aux lecteurs de tous âges.

Ma note : 4,5/5 – 176 pages – Lire la chronique par ici !

Chroniques Lunaires : Cinder, de Marissa Meyer

Cinder, de Marissa Meyer

Cinder est un conte qui met en avant le personnage légendaire de Cendrillon. Sauf que rien ne se déroule comme dans l’histoire originale, puisque l’époque n’est plus la même et envoie notre héroïne dans un futur empli de mécanismes complexes et de haute technologie… C’est avec un style d’écriture limpide que l’on entre dans une histoire riche et brillante, qui sait faire rêver et apporter nombre de détails à ce conte de Cendrillon.

Ma note : 4,5/5 – 414 pages – Lire la chronique par ici !

Harry Potter et la Chambre des Secrets, de J.K. Rowling

Harry Potter et la chambre des secrets, de J.K. Rowling

Ce second tome est riche en événements, en rebondissements et en complots. J’ai adoré les personnages et la façon d’entrer encore davantage au cœur de leurs personnalités, de leurs craintes comme de leurs ambitions et capacités. Des révélations vont apparaître, dispersées avec brio par l’auteure, pour venir monter peu à peu la pression et le suspense jusqu’au moment où tout devient clair, où des réponses apparaissent et se mettent face à toutes les questions posées.

Ma note : 4,5/5 – 361 pages – Lire la chronique par ici !

Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus, de Eli Anderson

Oscar Pill, Tome 1 : La Révélation des Médicus, de Eli Anderson

Oscar Pill est une saga qui m’a toujours intrigué, avec ses Médicus, capables d’entrer dans des corps humains, pour les sauver de n’importe quels maux et remettre de l’ordre dans tout ça ! L’intrigue est intéressante et profonde, sans pour autant être complexe, puisque c’est d’une façon très décomplexée que Eli Anderson nous dresse son histoire avec une écriture claire et soignée, oscillant entre humour léger et scènes intenses.

Ma note : 4,5/5 – 569 pages – Lire la chronique par ici !

Quelques statistiques !

  • Ce sont donc  6 romans que j’ai pu lire sur le mois de janvier, pour un objectif d’un roman par semaine. On dirait que j’ai enfin trouvé mon rythme de croisière entre la lecture et mes autres activités ! 😛
  • Pour le mois de janvier, j’ai réussi à nouer 3 partenariats, un premier avec Scrineo, pour la lecture de Smartphone Panique, un second avec Librinova pour Les Chroniques De La Famille De Quent et pour clôturer le tout, Obsolescence Programmée, qui est un partenariat en direct avec son auteur auto-édité.
  • Total des pages lues en janvier :  2353 pages – En légère hausse tout de même, je tiens à le préciser ! 😀
  • J’ai publié 7 articles sur le blog au cours du mois passé, avec 6 chroniques de lecture et le fameux The Fiction Day #4 du milieu de mois.
  • Petite nouveauté également, qui se situe au niveau des miniatures des articles. Fini les couvertures des romans, place aux mêmes photos que celles que je publie sur mon compte Instagram. Cela permettra d’égayer la page d’accueil et de personnaliser davantage le blog ! 😉

À très bientôt pour de nouveaux articles et de nouvelles chroniques ! 😀

2 Commentaires

    • Quentin Répondre

      Merci beaucoup ! J’irai découvrir ça alors. 😉
      Il est tout de même un peu particulier, mais j’aime bien cet univers alors forcément ça a bien aidé. =P

Soumettre un commentaire

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It