Fantastique

Autre-Monde – Ambre, de Maxime Chattam


Autre-Monde - Ambre, de Maxime ChattamAmbre Caldero est une jeune fille solitaire qui vit dans un mobil-home au milieu des bois avec sa mère, souvent absente, et son beau-père. Pour fuir la réalité, elle se réfugie dans le monde imaginaire des livres. Lorsque des disparitions mystérieuses touchent Carson Mills, elle s’interroge sur leurs origines. Préquel de la saga « Autre-Monde ».

Livre de Poche – 175 pages – 5 euros.

Une novella chargée d’émotions sur fond d’Autre-Monde !

Quelle n’a pas été ma joie lorsque je me suis rendu compte que Maxime Chattam avait sorti un préquel à la saga Autre-Monde ! Ce partenariat avec l’Unicef était l’occasion rêvée de mettre en avant ce personnage emblématique de Ambre. Véritable point central de l’intrigue de la saga, c’est avec plaisir que j’ai pu la retrouver dans sa vie quotidienne d’avant. Avant l’apocalypse, avant que la foudre ne frappe le monde pour le transformer à tout jamais

Ambre Caldero vit dans un mobil-home perdu dans les confins des États Unis, à Carson Mills. Elle ne vit pas une enfance très heureuse. Sa mère est battue par son compagnon, surnommé Gouttière, qui rêve d’enchainer tous les records au bowling.

Vivant une existence à l’ambiance malsaine, Ambre n’a d’autre choix que de se tenir à carreau si elle ne veut pas que sa mère se fasse battre davantage à cause de son comportement. Gouttière ne poserait jamais la main sur l’adolescente, de peur des représailles. Il préfère les victimes plus dociles telle que sa mère.

Alors qu’elle se rend à l’école, véritable espoir pour elle de prendre la fuite de cette existence difficile, elle se donne cœur et âme pour avoir les meilleures notes possibles. Et ceci malgré les remontrances exacerbées et le rejet de ses camarades.

En se rendant aux sanitaires, elle découvre une cabine de toilettes fermée. Mais quelque chose la dérange. Des chaussures, comportant encore des chaussettes, sont présentes de l’autre côté de la porte close. Il y a aussi un téléphone au sol, mais personne ne semble occuper l’espace.

Cherchant à savoir si tout allait bien, elle ouvrir la porte et se rendit vite compte que la situation n’était pas normale. Même si une fille avait dû se changer en urgence, elle n’aurait pas laissé là toutes ses affaires, et bien même ses sous-vêtements. Quand bien même, la disposition de ses vêtements était on ne peut plus étrange.

C’était comme si la personne s’était volatilisée, laissant derrière elle tout ce qu’elle portait

Une intrigue incroyablement prenante et empathique

Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir lu la saga Autre-Monde avant de découvrir ce court roman. Toutefois, je ne cache pas le fait que connaître le personnage de Ambre permet d’apprécier cette histoire avec encore plus de profondeur. On parvient très vite à s’identifier au personnage, à comprendre ce qu’elle ressent et à éprouver de l’empathie face à cette situation délicate dans laquelle elle se trouve sans ne pouvoir rien y faire. Au cours de cette lecture, on ne peut que faire le lien entre la vie de Ambre et celle des enfants dont la cause est défendue par l’Unicef.

Le style d’écriture de Maxime Chattam est toujours aussi impactant et incisif. On entre sans attendre dans le vif du sujet, en prenant au fil des pages une dose de suspense supplémentaire. Il devient impossible de lâcher cette novella, avec un format court qui se prête très bien à une lecture en one-shot.

Les différents personnages rencontrés, tels que Gouttière et la mère de Ambre, ont tous une personnalité détonante. Gouttière, quant à lui, jouit d’un succès au bowling qui ne rend fier que lui. Levant régulièrement la main sur sa femme, ayant des problèmes de consommation d’alcool, il fait vivre un enfer aux deux femmes qui partagent sa vie. Cette situation complexe entre dominant et dominée nous fait comprendre des enjeux qui nous dépassent. C’est un récit poignant qui résonne bien au delà de ces pages, puisque cette histoire a un écho de réalité qui sonne à nos oreilles.

J’ai très apprécié l’aspect fantastique de ce récit, même s’il demeure assez peu prononcé. C’est plutôt le combat de Ambre envers elle-même et envers les autres qui m’a interpellé. Cette adolescente est en réflexion permanente pour discerner la réalité de son imaginaire, alors que sa culture provient principalement des romans qu’elle lit pour échapper à la réalité. Ce sont toutes ces scènes de bataille entre la culture littéraire et ses détracteurs qui donnent son âme à cette intrigue.

Ma note : 4,5/5

Essai
Le Nouveau Dictionnaire de l’Impossible, de Didier Van Cauwelaert
Fantasy
Le Puits des Mémoires – La Traque, de Gabriel Katz
Science fiction
Le monde, tous droits réservés, de Claude Ecken (2/2)
Il n'y a aucun commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.