Dominique est un détective privé, et il adore regarder les statistiques, en tout cas, depuis qu’il s’y intéresse. Et rien ne va plus dans le monde des humains. Une nouvelle cliente va venir le trouver, pour une mission routinière, en apparence. Dominique a trouvé l’enquête idéale à transmettre à Gontran, qu’il a été forcé d’embaucher, et dont ses capacités sont encore à tester…

Dans un futur plus ou moins proche, pour aller d’Hanoï à Rio de Janeiro en quelques minutes à peine, il suffit d’emprunter le réseau mondial des téléporteurs. Simple, pratique, abordable. Désormais, tout le monde peut franchir les océans en traversant une porte. Tout le monde, sauf les personnes du groupe sanguin AB négatif, et ce bien qu’aucune science ne soit capable d’expliquer pourquoi. C’est ainsi. Dominique Serin, enquêteur privé de son état, ne peut pas se téléporter. Pourtant, ça lui serait fort utile pour résoudre ces cas de disparitions qui l’obsèdent depuis des années. Car là encore, la science a échoué à résoudre le mystère de ces disparitions. Vraiment, il se passe des choses étranges au royaume des vivants.

1115 éditions – 140 pages – 7 euros.
Date de sortie : 1er octobre 2020.

Une novella distrayante qui nous emmène dans le quotidien des détectives privés !

Je tiens à remercier les éditions 1115 pour l’envoi de cette novella. C’est le second livre de cette maison d’édition que je reçois, et je suis toujours aussi fan de ce format inhabituel, qui n’est pas sans rappeler la collection Une Heure Lumière, pour les connaisseurs.

L’occasion est toute trouvée de voguer dans ce récit d’Emmanuel Quentin, le temps de quelques heures de lecture. Je dois dire que j’ai été enchanté par ce voyage, qui se situe dans un genre difficile à identifier, entre le policier et la science-fiction.

Un récit prenant aux personnages affublés de personnalités hautes en couleur !

Ah les personnages, qu’est-ce qu’on ferait sans eux ? Ici, Dominique comme Gontran profitent de belles personnalités. Dominique se sent dans l’obligation de rendre visite à Gladys, une de ses anciennes clientes que le malheur a frappé, ce qui n’a pas l’air de le perturber plus que de raison. Pour Gontran, j’adore son humour et sa façon de retourner certaines situations.

J’ai trouvé cette lecture rafraîchissante à souhait, sans prise de tête, avec un dénouement à la hauteur d’une novella, clairement. C’est un changement de ton et de genre qui clôt cette intrigue avec brio.

Ma note : 4,5/5

Vous pouvez retrouver cet ouvrage et bien d’autres sur la boutique de l’éditeur 1115 !

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles