Près d’un Français sur deux se plaint de mal dormir. A l’heure où nous faisons attention à bien manger, bien bouger, bien se sentir au travail, nous négligeons souvent le bien dormir. Pourtant avoir une ” dette de sommeil ” détériore notre santé. Ce livre offre un panorama complet des connaissances actuelles sur le sommeil, ses mécanismes et ses troubles (insomnies, syndrome des jambes sans repos, narcolepsie…) ainsi que leurs conséquences (sur l’attention, la mémoire, le système immunitaire…) afin d’aider à les prévenir ou mieux les soigner. Dirigé par le docteur en neurosciences Patrick Lemoine, spécialiste du sommeil, il propose une approche scientifique nouvelle qui refuse la solution des somnifères, aux effets addictifs (11,5 millions d’entre nous en consomment occasionnellement) et délétères (risque de mortalité).

Chaque chapitre aborde une facette du sommeil pour bien dormir quel que soit son âge : faciliter l’endormissement d’un bébé, rééquilibrer le rythme de veille d’un adolescent, repérer les ” poisons du sommeil ” (café, nicotine…), les mauvaises habitudes (le sport en fin de journée) ou comment utiliser les applications et les objets connectés pour estimer son temps de sommeil et connaître ses rythmes biologiques. Le lecteur trouvera la réponse à ses interrogations les plus fréquentes à travers un ” vrai/faux ” sur le sommeil : Quels aliments éviter ? Est-ce bon de dormir avec son chien ou son chat ? Faut-il orienter son lit selon certains points cardinaux ? La douche du soir, froide ou chaude ? Le ” bon sommeil ” c’est forcément avant minuit ?

Humensciences – 206 pages – 19 euros.

Un panorama dédié aux troubles du sommeil, avec un aperçu de leurs origines et des moyens existants pour les repérer.

Je tiens à remercier les éditions Humensciences pour l’envoi de ce livre. Question sommeil, je suis plutôt bien loti, avec un endormissement rapide, même si parfois cela me joue des tours. En règle générale, tout se passe à merveille. Même si j’aimerais parfois dormir davantage le matin quand je suis en week-end. D’ailleurs, en lisant ce livre, je ne peux qu’en tirer une conclusion : à priori, je ne dois pas avoir de dette de sommeil, puisque je me lève aux aurores. 😛

Initialement, j’ai choisi ce livre, car j’aime tout ce qui gravite autour du sommeil et des rêves. Vous pouvez même aller lire le premier article de ma série sur les rêves lucides. Clairement, ce livre s’adresse à tous ceux qui vivent un sommeil perturbé. Mais à quoi reconnaît-on un sommeil anormal ? Que vous ne dormiez pas assez, ou avec un sommeil de qualité moindre, vous pouvez entrer dans ce cas de figure. Mais il y a aussi le cas, moins reconnu, de ceux qui dorment trop. On considère souvent qu’ils ont de la chance face aux insomnies, et pourtant…

Ce guide des connaissances récentes en matière de sommeil offre un large panel d’informations pour ceux dont le sommeil n’est pas idéal !

J’ai beaucoup aimé pouvoir découvrir ce livre. Il traite de beaucoup de sujets, et maltraite même le sommeil en le triturant dans tous les sens pour en extraire toutes les caractéristiques. Avec les dernières recherches, cet ouvrage s’ouvre toutes les portes. Je ne pense pas qu’il manque quoi que ce soit pour comprendre et interpréter ses troubles personnels du sommeil. Au moins, les informations sont données par des représentants dans leur domaine qui connaissent leur métier. C’est aussi en cela que je trouve important de lire des livres, dans lesquels la véracité de l’information vaut parfois plus que ce que l’on retrouve sur internet. Ici, le palmarès des intervenants est impressionnant.

Ce livre recueille beaucoup de chiffres. Combien sommes-nous à mal dormir ? Très vite, je me suis aussi rendu compte que les données varient en fonction des pays et de leur culture. Le temps de travail s’avère être un facteur important sur la durée du sommeil, mais il y a tellement d’autres éléments comme l’influence de notre sexe, ainsi que notre façon de percevoir les stimulis extérieurs. En clair, chacun vit son sommeil différemment de son voisin, et même de ses proches, malgré des troubles qui peuvent se transmettre par voie génétique.

Cet ouvrage présente également tout l’historique du sommeil. Des premières études, jusqu’à l’invention des premières technologies permettant de suivre plus précisément les phases de sommeil sur des sujets. De la découverte du sommeil paradoxal, des mouvements rapides des yeux, en allant jusqu’à proposer des interprétations aux rêves, le temps et les chercheurs ont fait leurs preuves dans ce domaine immensément vaste.

Je pourrais vous parler encore de ce livre, tellement celui-ci offre du savoir à n’en plus finir. Pour moi, qui ne suis pas expert, je l’ai trouvé très accessible au grand public. De ce fait, sa mission d’intérêt général est cohérente. Ce livre peut aider tout le monde. Il va même dans le détail, avec des chapitres consacrés au sommeil du fœtus et des nouveau-nés, qui m’ont appris des choses étonnantes. J’espère que cet ouvrage fera son petit bout de chemin, car il offre non seulement des réponses, mais aussi des conseils pour permettre de se soigner sans forcément recourir à la médecine traditionnelle et aux innombrables médicaments sur le marché.

Et, surtout, le petit plus en fin de lecture permet de donner matière à réflexion en ce qui concerne l’apparition des applications mobile et des petits gadgets pour mesurer son sommeil dans son ensemble. Tout n’est pas bon à prendre, mais vous aurez de quoi vous pencher sur l’affaire ! 😀

Ma note : 4,5/5

Quentin Turquet

Blogueur littéraire

A propos de l'Auteur

Des conseils de lecture sur tous sujets. Du développement personnel aux romans de science-fiction. Découvrez ma passion pour la lecture, l'écriture et les expériences extraordinaires, au-delà du paranormal et des rêves lucides !

Voir les Articles