Suspense

Angry, de Darren Bryte


Angry, de Darren BryteC’est une nuit comme les autres dans une petite ville de l’état de New York lorsque tout commence. Une femme pousse des hurlements de terreur : son chien vient de l’attaquer et de lui lacérer le cou. Ce n’est que le premier événement d’une étrange fureur animale qui se répand tel un virus. Quelques jours plus tôt, Paul, le vétérinaire local, a recueilli Angry, un bonobo provenant d’un laboratoire d’expérimentation. Avec une expression intense dans son regard, le grand singe semble vouloir communiquer silencieusement avec Paul. Alors que la terreur gagne la petite ville, Angry disparaît. Le primate s’est volatilisé, tout comme Ethan, un jeune garçon autiste qui ne parle pas, mais possède l’étrange faculté de comprendre les animaux. Aux yeux de Paul, tous ces événements sont liés. Et si c’était le début d’une nouvelle ère pour l’espèce humaine ?

Éditions Terra Nova – 496 pages – 19,90 euros.

Un thriller d’anticipation à la fois immersif et dérangeant !

Je tiens tout d’abord à remercier Darren Bryte pour m’avoir permis de réaliser cette chronique en me faisant parvenir le premier tome de sa série. L’avantage de ce type de partenariat, c’est qu’on ne sait pas trop où l’on met les pieds, avec à la clé, de bonnes comme de moins bonnes surprises ! Vous l’aurez sûrement compris, Angry est un roman qui m’a énormément plu et qui a su m’étonner dès les premières pages en alliant le suspense du thriller et l’aspect – très subtil – scientifique de la science-fiction.

L’histoire débute sur le personnage de Paul, un vétérinaire qui dispose d’une clinique au cœur de Edmond, une petite ville de quinze mille âmes, située dans l’état de New York, perdu au beau milieu de la campagne. Ce dernier a des pensées très entêtantes qui l’empêchent de vivre comme il le souhaiterait, des pensées qui l’assaillent sans lui laisser le moindre répit. Un courriel l’attend sur sa messagerie, et il sait déjà d’avance sur quoi va porter le contenu de ce message. Son passé refait surface, alors qu’il avait tout plaqué du jour au lendemain en tâchant d’oublier tout ce qui s’était passé, sans jamais y parvenir.

Paul est très fier de sa clinique vétérinaire, avec son parc arboré où il y promène ses « patients » durant leur séjour. C’est son père qui avait choisi cet emplacement privilégié, et amenait toute sa petite famille à s’occuper des animaux qu’il traitait. À l’époque, c’était Paul et sa sœur, Mandi, qui étaient chargés de faire sortir les pensionnaires. Depuis lors, la situation a bien évolué.

Ashley, la femme de Paul, tentait désespérément d’appeler son mari en le faisant sortir de ses pensées. Mandi avait essayé de joindre son frère, sans grand succès, en lui intimant de le contacter d’urgence, ce que Paul fit sans trop tarder. Le sujet de l’appel le fit sortir de ses gonds. Sa sœur était en possession d’un singe et devait le remettre à son frère pour qu’il puisse l’ausculter et le dissimuler le temps d’une nuit. Le temps de répondre au courriel de son interlocuteur, il inventa une excuse au profit de Ashley pour aller rejoindre sa sœur et le singe dans un chalet à quelques kilomètres de là.

Jayden est un beau jeune homme qui a vécu quelques problèmes d’ordre psychologiques au cours de son enfance. Quelques absences répétées ont eu de quoi inquiéter ses parents au point de se rendre auprès de professionnels compétents pour tenter de le tirer d’affaire. Il était très proche de son chat, Ash, avec lequel il tissait un lien très fort.

Martha tira Bob, son conjoint, de sa sieste. Leur chien, Flag, un dogue argentin, avait un comportement étrange. Lui qui était habitué à vivre dans la grange située à côté de la maison, il s’était mis à aboyer sans s’arrêter depuis plus qu’un quart d’heure, ce qui avait de quoi agacer Martha qui détestait ce chien. Voyant que son conjoint n’était pas décidé à aller le faire taire, elle prit les choses en main. Alors que la nuit tombait, elle entra dans la grange et alluma la lumière pour se rendre compte qu’il n’y avait rien d’anormal. Jusqu’au moment où Flag se mit à se montrer agressif contre elle et à l’attaquer

Un premier tome addictif qui nous entraîne dans les tréfonds de l’être humain…

Il est difficile de résumer le début de ce roman avec toutes les intrigues qui s’entremêlent. On va à la rencontre d’un bon nombre de personnages en très peu de temps. Heureusement, il est très aisé de faire leur connaissance, puisque l’auteur nous dévoile énormément d’informations concernant les personnages importants de l’histoire. J’apprécie l’idée qu’on peut se faire des différents protagonistes dès leur entrée en scène, il devient facile de ressentir de l’empathie pour eux et de comprendre leur passé comme leurs intentions.

Le style d’écriture est efficace et nous plonge sans encombre dans cet univers à l’ambiance sombre, presque terrifiante, où tout semble aller de mal en pire pour la bourgade de Edmond. J’ai aimé l’originalité de l’intrigue, qui met en avant des sujets dérangeants tels que la cause animale et les sévices causés par l’Homme, l’homosexualité et la tolérance dans la société, l’autisme, la religion et les croyances, la violence, mais aussi l’humain en lui-même de part ses renoncements personnels et l’envie de se conformer à des principes rassurants.

Ce roman est une très belle découverte, avec son scénario très élaboré qui nous entraîne avec lui dans un suspense intense doublé d’une curieuse envie de connaître le fin mot de l’histoire. L’auteur prend un malin plaisir à nous faire ressentir toutes sortes d’émotions. On se sent pris à partie dans une lutte entre l’Homme et l’animal, dans laquelle il est difficile de se positionner tellement les événements qui se produisent sont d’une rare violence, dans un camp comme dans l’autre.

Angry est un roman avant tout axé sur des causes rudes, avec des personnages troublants, comme Abigayle, qui savent mettre le doigt là où il faut pour faire réfléchir et pour apporter des solutions. C’est un récit riche intellectuellement et psychologiquement qui sait aller dans le fond des choses et qui nous pousse à nous interroger sur tout un panel de sujets inhabituels, mais qui sont et vont devenir des préoccupations majeures.

Ma note : 4,5/5

Fantastique
Autre-Monde : Neverland, de Maxime Chattam
Fantasy
Aeternia – La Marche du Prophète, de Gabriel Katz
Suspense
Sérum, Saison 1, Épisode 1, de Henri Lœvenbruck et Fabrice Mazza
Il n'y a aucun commentaire.

Ne ratez rien des nouveaux commentaires ! =)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.